featured_Une-famille-à-louer

UNE FAMILLE À LOUER

4
Assez décevant

Paul-André, la quarantaine, est un homme timide et plutôt introverti. Riche mais seul, il s’ennuie profondément et finit par conclure que ce dont il a besoin, c’est d’une famille ! Violette, quadragénaire pleine de peps, est menacée d’expulsion et a peur de perdre la garde de ses deux enfants. Paul-André propose alors un contrat en tout bien tout honneur pour louer sa famille contre le rachat de ses dettes. Pour le meilleur et pour le pire…

Période d’essai.

Cinq ans plus tôt, Jean-Pierre Améris nous avait plutôt charmés avec ses touchants Emotifs Anonymes, empruntant à Jeunet et autres poètes en couleurs quelques échappées romantiques de bel effet. Celui-ci retrouve, pour Une famille à louer, le comédien Benoit Poelvoorde qui compose un nouveau duo (relativement) solide avec une comédienne tout aussi attachante qu’Isabelle Carré : Virginie Efira. 

Narrant l’histoire cocasse d’un riche solitaire dépressif s’intégrant contre rémunération dans une famille « prolétaire », Une famille à louer joue la carte « comédie » sans prendre le temps de faire naître l’émotion ou l’attachement, ne sublimant jamais son pitch, empêtré dans une mise en scène quelconque.

Si le visionnage d’Une famille à louer ne s’avère pas forcément déplaisant, son souvenir sera plutôt éphémère.

La fiche

thb_Une-famille-à-louer

UNE FAMILLE À LOUER
Réalisé par Jean-Pierre Améris
Avec Benoît Poelvoorde, Virginie Efira, François Morel…
France – Comédie
Sortie : 19 Août 2015
Durée : 96 min




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
selenie Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
selenie
Invité
Là par contre j’ai bien aimé, un peu trop caricatural certainement mais ça foncionne bien et Virginie Efira devient franchement bonne (sans jeu de mot !)