still_TheRyan

THE RYAN INITIATIVE

3
Mauvais

Jack Ryan, ancien marine, est engagé au sein de la CIA pour une mission secrète. Il part à Moscou pour rencontrer son principal suspect..

The recruit

Inventé par le romancier Tom Clancy, le personnage de Jack Ryan a déjà vu ses aventures portées à l’écran sous les traits de différents interprètes (Ben Affleck, Harrison Ford, Alec Baldwin). Pour ce nouveau métrage, c’est Chris Pine qui reprend le flambeau, prolongeant la longue liste d’acteur mono-expressif ayant campé l’espion.

Ce film super-jetable dirigé par ce cabotin de Kenneth Branagh est le premier à ne pas avoir été directement inspiré d’un des romans de la saga littéraire. S’il louche manifestement du côté de ses illustres concurrents que sont Jason Bourne, James Bond ou encore Jack Bauer (sur le petit écran), jamais il n’égale ceux-ci. Fade au possible, entouré d’un mentor sans charisme, affrontant un bad-guy plus comique qu’inquiétant et partageant sa vie avec une femme-médecin particulièrement relou, le personnage est grossièrement décrit comme un héros qui échappe à un accident d’hélicoptère, sauve deux camarades et arrive à choper même pendant sa rééducation. Dix ans plus tard, il est devenu analyste à Wall Street tout en opérant secrètement pour la C.I.A pour contrecarrer à distance les plans des vilains buveurs de Vodka avant de se rendre lui-même chez tonton Vladimir. 

Si l’on comprend le mobile qui a poussé les producteurs à relancer cette lucrative franchise, on s’interroge en revanche sur le choix improvisé du metteur en scène qui livre un long-métrage poussiéreux aux errements romantiques plombants. Du côté des interprètes, ce n’est pas glorieux. Chris Pine fait le boulot sans conviction face à un Kevin Costner venu chercher quelques ronds et à un Kenneth Branagh toujours aussi grotesque. Keira Knightley, elle, démontre une nouvelle fois qu’elle est probablement l’actrice la plus exaspérante de sa génération avec ses crispants rictus et sa diction d’attardée mentale.

Pas grand chose à sauver donc de ce poussif énième épisode d’une franchise relancée pour des motifs pécuniers. Souhaitons-lui de rapidement disparaître des écrans pour laisser place à des longs-métrages bien plus intéressants. тном ряи

La fiche
thb_BlackCoal

THE RYAN INITIATIVE
Réalisé par Kenneth Branagh
Avec Chris Pine, Kevin Costner, Keira Knightley, Kenneth Branagh
Etats-Unis – Thriller
29 janvier 2014
Durée : 106 min




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
dasola Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
dasola
Invité
Rebonjour Wilyrah, je confirme que ce film n’est vraiment pas terrible et Chris Pine a le charisme d’une huître en fin de vie. Bonne journée.