match-bo-mars18-TLMD-Eva

LE MATCH DU BOX OFFICE | Tout le Monde Debout VS Eva

Un match 100% français pour ce top/flop du mois de mars.

 

Tout le monde debout

Pour sa première réalisation, Franck Dubosc s’attaque à la comédie et s’offre le rôle principal de Tout le Monde Debout, en duo avec Alexandra Lamy. Un genre qui lui a permis de se faire un nom au cinéma, lui qui sort du one-man show, et qui en fait un des poids lourds du secteur (grâce notamment au carton de la saga beauf Camping). Si plus personne ne doute de sa popularité, l’acteur se savait attendu au tournant et le succès était loin d’être garanti face à l’encombrement des comédies françaises. Sorti mi-février, seulement deux semaines après les rouleaux compresseurs Les Tuche 3 et La Ch’tite Famille qui continuaient d’engranger les entrées à ce moment-là, le film a dès sa première semaine trouvé son public avec 900 000 entrées ! Aidé par des critiques presse plutôt bonnes et un excellent bouche-à-oreille, le film s’est payé le luxe de réaliser une 3ème semaine quasi identique à sa 2ème et d’avoir déjà réuni 2.2 millions de spectateurs en 5 semaines. De quoi assurer une déjà belle rentabilité au film qui a « seulement » coûté 10 millions d’euros (budget dans la fourchette basse pour ce type de comédie).

 

Eva

Hasard du calendrier, Isabelle Huppert tient le rôle principal de deux films en mars : Madame Hyde et Eva. Si les deux films ont été des échecs, c’est le deuxième qui nous intéresse, tant la singularité du premier ne laissait pas présager un déplacement massif des foules. Place donc à Eva, nouveau film du passablement démodé Benoît Jacquot, où Isabelle Huppert semble s’ennuyer dans un rôle de femme fatale comme on en fait (heureusement) plus. Plutôt éreinté par la critique (même si Femme Actuelle et Le Parisien semblent avoir apprécié), le film obtient la note de 1.9 sur Allociné. Sans vouloir trop se fier aux moyennes du site, parfois au centre de débats autour de l’utilisation de ses notations, cela reste malgré tout un indicateur qui est scruté par la profession… et par les spectateurs, qui n’ont clairement pas été emballé par le nouveau Huppert. Avec seulement 153 000 entrées en fin d’exploitation malgré près de 200 copies, Eva est donc un nouvel échec pour EuropaCorp qui va pouvoir sortir de sa dépression avec le 5ème Taxi qui démarre très bien.




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de