featured_kim-jee-woon

IN-RANG | Kim Jee-woon s’essaie à l’uchronie et adapte Jin-roh

Qui ?

Kim Jee-woon est devenu, en quelques années, l’un des maîtres du cinéma de genre sud-coréen. Il revient en 2018 avec un nouveau film, In-Rang, adapté du long-métrage d’animation japonaise Jin-Roh, la brigade du loup (1999), réalisé Hiroyuki Okiura et scénarisé par Mamoru Oshii (Ghost in the Shell, 1995).

Réalisateur du sanglant 2 Soeurs (2003), du déjanté Le Bon, La Brute et Cinglé (2008) et du fabuleux J’ai rencontré le Diable (2010), Kim Jee-woon est aujourd’hui une figure emblématique du pays du matin calme. Son amour du cinéma de genre, conjugué à son goût pour l’excès ainsi que pour les personnages tourmentés, l’ont conduit à faire l’objet d’un véritable culte de la part des fans de cinéma asiatique. Après avoir récolté trois prix au Festival du film fantastique de Gerardmer en 2011 avec J’ai rencontré le Diable, Kim Jee-woon a su conforter sa popularité auprès de la critique et du public européen. S’en est suivi un semi-échec avec sa première réalisation américaine, Le Dernier Rempart (2013), qui ne parvient pas à réitérer avec justesse l’outrance de ses films précédents. Néanmoins, en 2016, Kim Jee-woon est revenu en Corée du Sud afin de réaliser The Age of Shadows (2016), qui a été un énorme succès au box-office sud-coréen, et qui à fait l’objet de nombreux éloges de la part de la critique internationale.

Quoi ?

Dans un Tokyo alternatif de la fin des années 50, l’Allemagne nazie occupe le territoire japonais. Un groupe d’opposition terroriste nommé La Secte est à la source de nombreux troubles au sein de la ville. Face à des émeutes de plus en plus violentes, les autorités décident de créer la Posem (police de sécurité métropolitaine), une brigade d’élite chargée de réprimer toute dissidence. Lors d’une émeute, le lieutenant Kazuki Fuse, une jeune recrue de cette brigade, se retrouve en face d’une fille porteuse d’une bombe. Kazuki ne trouvant pas le courage de l’abattre, l’enfant déclenche l’engin explosif et meurt devant ses yeux. Traumatisé par cet événement, qui a entaché sa réputation ainsi que celle de la brigade, Fuse décide de se recueillir sur la tombe de la victime. C’est alors qu’il fait la rencontre de la sœur aînée de la défunte, avec qui il nous une relation.

Quand ?

Il y a peu d’informations concernant l’avancée du projet, sinon que le film aurait achevé son tournage en fin d’année 2018. Une sortie est prévue pour cette année, si un distributeur se manifeste pour une exploitation en salle. Rappelons que son dernier film a du se contenter de la case VOD. 

Pourquoi ?

Kim Jee-woon s’intéressant au thème de l’uchronie, cela donne forcément envie ! Le rapport à l’autorité, à l’Etat et à la définition de la nation est un thème cher au cinéma sud-coréen en général. Riche de son expérience du film historique avec le récent The Age of Shadows, Kim Jee-woon semble tout à fait prêt à s’emparer de cette univers riche créé par l’un des maîtres de la science-fiction japonaise, Mamoru Oshii.

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre