tournage-demoustier-gouix

PRINTEMPS DU CINÉMA | Nos 5 conseils ciné

Le printemps du Cinéma 2017 débute aujourd’hui et pour trois jours, l’occasion de voir ou revoir quelques-uns des plus beaux films de la fin d’année 2016 et du premier trimestre 2017. Outre les sorties des deux dernières semaines (Grave, The Lost city of Z, 1:54, Traque à Boston…), la rédaction vous propose donc cinq films à rattraper sur grand écran durant l’opération. Faites votre choix !

L’Oscar du meilleur film : le pudique Moonlight

barry-jenkins-moonlight

Il a eu l’Oscar (et le Golden Globe) du meilleur film il y a trois semaines. Le très beau Moonlight de Barry Jenkins n’a pourtant rien du film taillé pour tout rafler dans les cérémonies. Une vibrante histoire, intime et universelle, « qui parlera intimement à chaque spectateur, quelles que soient ses origines, sa couleur de peau, son genre ou son orientation sexuelle ».

> > > Lire la critique complète de Fabien Randanne

Le plus beau film de Cannes : le sidérant American Honey

still_American-honey

Malheureusement, il ne reste plus beaucoup de salles qui passent encore le sidérant quatrième film d’Andrea Arnold, American Honey. Même si la Palme d’Or remise à Ken Loach, en mai dernier, n’a pas contrarié nos espérances, c’est bel et bien à American Honey que l’on aurait aimé remettre le prix majeur. Et pour voir Shia Laboeuf ailleurs que devant une caméra protestataire, c’est le choix parfait.

> > > Lire la critique complète de Céline Bourdin

Le film du mois de mars : l’implacable Miss Sloane

still_miss-sloane-chastain

C’est le film du mois de mars 2017. Dans Miss Sloane, Jessica Chastain est « sensationnelle dans la peau de cette protagoniste calculatrice et amorale, terriblement jouissive lorsqu’elle avance ses pions sur l’échiquier avec un aplomb savoureux et dénué de toute émotion ». Alors ne le manquez pas !

> > > Lire la critique complète de Thomas Périllon

La douceur du printemps : le pudique Loving

featured_Loving

Un an après son Midnight Special, Jeff Nichols revient déjà sur nos écrans avec un « mélodrame inspiré par l’histoire vraie d’un couple interracial en pleine Amérique ségrégationniste. Alors que ce sujet fort, potentiel créateur d’un « film à thèses », pouvait susciter des sueurs froides, le réalisateur est parvenu à déjouer tous les pièges d’un genre extrêmement risqué ». Pour découvrir le délicat et humaniste Loving, irradié par la présence de Ruth Negga, c’est le moment.

> > > Lire la critique complète de Céline Bourdin

Le grand film de 2016 : l’éblouissant Premier contact

Amy Adams

Ceux qui nous lisent régulièrement le savent, le dernier film de Denis Villeneuve a remporté un plébiscite exceptionnel dans la rédaction (en plus d’être largement consacré meilleur film de l’année par toute l’équipe). Il faut dire que ce Premier contact a tout pour lui : une mise en scène magistrale, une direction artistique soignée, un montage sonore remarquable, une bande originale fabuleuse et une comédienne au firmament. Alors, n’hésitez pas, si votre salle diffuse encore ce bijou de SF, courez le voir.

> > > Lire la critique complète de Robin Souriau




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre