IT COMES AT NIGHT | Bande-annonce et affiche française

Qui ?

It comes at night. C’est le nom du seconde long-métrage de Trey Edward Shults dont la bande-annonce plutôt prometteuse est arrivée sans prévenir. Le cinéaste s’était déjà fait remarquer l’année dernière avec Krisha (dont la sortie a été plutôt limitée en France) et par quelques postes d’assistant pour deux Terrence Malick, Voyage Of Time et Song To Song, avant de rejoindre l’équipe technique de Midnight Special réalisé par Jeff Nichols. Rien d’étonnant donc de retrouver Joel Edgerton, l’une des têtes d’affiche de ce film, dans l’un des rôles principaux de It comes at night. Un film d’horreur dans lequel l’acteur campera un père de famille prêt à tout pour protéger femme et fils d’une mystérieuse présence. Cette dernière, totalement absente de la bande-annonce, laisse planer le mystère.

Le reste du casting est tout aussi prometteur avec Riley Keough, actuellement à l’affiche du très acclamé American Honey, et Carmen Ejogo, déjà habituée aux films de genre avec American Nightmare 2 et bientôt Alien Covenant. Du côté de la distribution, c’est donc du tout bon. Reste à savoir ce que Trey Edard Shults pourra faire de ce scénario produit par « A24 » à qui l’on doit RoomMoonlight ou American Honey. Rien que ça.

Quoi ?

La bande-annonce mise tout sur la carte du mystérieux sans vraiment en dévoiler sur sa très courte intrigue : un père protégeant sa famille d’une entité menaçante. Les dernières secondes enchaînent les plans chocs jusqu’à un final sanguinolent. Juste ce qu’il faut pour titiller la curiosité des spectateurs face à ce futur film d’horreur qui promet de prendre son temps et miser sur de ponctuelles scènes intenses.

Impossible de ne pas imaginer un style qui lorgne du côté du survival face aux scènes dans la forêt pendant lesquelles un homme masqué semble traquer nos personnages. Présence surnaturelle ? Tueur humain et cruel façon Pas un bruit ? Beaucoup de questions restent en suspens face à ce trailer plutôt efficace, mais le parallèle avec l’horreur façon Mike Flanagan est judicieux. Si Shults et sa production préfèrent évidemment le mutisme comme stratégie de communication, ScreenCrush leur a arraché quelques mots sur les thèmes principaux de It comes at night :

La mort, la peur, et le regret. Des trucs pesants. […] Le film le plus proche auquel je puisse penser, c’est  Mister Babadook.

Quand ?

Mars a mis fin aux attentes en annonçant une sortie française le 21 juin 2017. Une véritable joie que de ne pas craindre que It comes at night aille rejoindre la longue liste des bons films d’horreur directement distribués en streaming ou DVD à l’heure où les films d’horreur insipides et formatés grand public se fraient facilement un chemin jusqu’en salle.

 




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de