still_Willow-film

WILLOW | L’avis du Kid

Vous connaissez sûrement La Bobinette flingueuse et ses saillies féministes. Vous appréciez peut-être notre Jour de Culte dominical. Vous avez aimé la Carte Blanche qui donnait la parole à de nombreux cinéphiles amateurs et professionnels.  Un nouveau rendez-vous débute au coeur de l’été : L’avis du Kid. L’occasion de donner la parole aux plus jeunes cinéphiles et aux futures grandes plumes de demain.

Chaque mois, notre Kid (en la personne de la prometteuse Rose) prendra son stylo plume pour rendre compte de ses découvertes cinématographiques. Cette rubrique pourra servir aux plus précoces amateurs de cinéma ayant envie d’explorer d’autres horizons du Septième art comme aux parents souhaitant se plonger en famille dans quelques oeuvres cultes pouvant séduire petits et grands. Et pour lancer ce nouveau rendez-vous, Rose a choisi le film Willow de Ron Howard.

Willow movie poster

De quoi ça parle ?

Willow est un film fantastique réalisé par Ron Howard en 1988. Ce film raconte l’aventure d’un Nelwin, un petit homme du nom de Willow, qui trouve un bébé au bord de la rivière. Mais ce bébé est l’enfant cité par une prophétie annonçant la chute de la méchante Reine, Bavmorda. Willow décide alors d’assurer sa protection. En quittant son village, Willow ne pensait pas vivre une si palpitante aventure pleine de rencontres extraordinaires et de magie. 

Willow film Ron Howard

L’avis du Kid :

J’ai bien aimé ce film parce qu’il y a des moments amusants et quelques batailles. J’aime les combats !

J’ai beaucoup aimé les personnages de Madmartigan, Willow, Sorcha et les deux fées. J’aime Madmartigan et les deux fées pour la même raison : ils sont drôles ! Et j’aime Sorcha, la fille de Bavmorda, parce qu’elle est belle et forte. Enfin, j’aime Willow parce que j’aimerais être à sa place. En fait, ce n’est pas vraiment lui que j’aime, c’est son aventure.  

J’ai passé un bon moment en regardant ce film. Je ne vois rien que je n’ai pas aimé, même en cherchant bien. J’aurais aimé qu’il y ait une suite. 

 




Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des