still_proxima-eva-green

PROXIMA

La fiche

Réalisé par Alice Winocour – Avec Eva Green, Matt Dillon, Lars Eidinger, Zélie Boulant-Lemesle – Drame – France – 27 novembre 2019 – 1h46

Sarah est une astronaute française qui s’apprête à quitter la terre pour une mission d’un an, Proxima. Alors qu’elle suit l’entraînement rigoureux imposé aux astronautes, seule femme au milieu d’hommes, elle se prépare surtout à la séparation avec sa fille de 8 ans.

La critique du film

Alors qu’elle a sillonné le paysage européen et anglo-saxon, avec de très beaux rôles à la clé, Eva Green n’avait pas encore eu l’occasion de faire ses preuves dans sa langue maternelle. Avec Proxima, troisième long-métrage d’Alice Winocour, la comédienne trouve enfin un rôle francophone à la hauteur de son talent.

Il faut dire qu’Alice Winocour lui a écrit un personnage taillé sur mesure. Fascinée par l’espace depuis l’enfance, elle s’est énormément documentée (rencontrant astronautes, ingénieurs, entraîneurs…) pour coller au mieux au parcours psychologique de ceux qui s’apprêtent à quitter la Terre pour un certain temps. Se séparer de leur Planète et de ceux qui l’habitent et leur sont chers représentait un beau sujet à explorer par le prisme maternel, et Winocour s’en est remarquablement emparée.

Quitter la Terre

Plus terrien que spatial, Proxima offre un grand espace à l’intime plus qu’à l’immensité galactique. Eva Green y déploie toute sa sensibilité et sa finesse dans la préparation de cette expédition hors-normes. S’affirmer dans un monde très masculin tout en ne négligeant pas ses responsabilités maternelles, un combat complexe illustré avec subtilité par le récit de Winocour qui chérit son réalisme et sa dimension humaine, ayant la lucidité d’éviter l’écueil lacrymal ou les élans lyriques auxquels le cinéma hollywoodien nous a parfois habitués. Proxima garde les pieds sur Terre et touche en plein cœur.

Un film charnel et sensoriel, poignant dans son epilogue sans trop en faire, et porté par une actrice qui devient dès à présent une sérieuse candidate pour le prochain César de la meilleure actrice.



Au cinéma le 27 novembre 2019