featured_arctic-mads-mikkelsen

SHOWEB DE PRINTEMPS | Les sorties de The Jokers et Disney

Pour cette nouvelle édition du Showeb de Printemps, c’est à une opposition totale que nous avons eu droit. En effet, il y avait d’un côté les deux projections en avant-première avec La Mort de Staline de Armando Iannucci (critique à venir) et Ready Player One de Steven Spielberg. Une opposition complète de style et de moyens comme celle des deux distributeurs venus présenter leurs prochaines sorties. The Jokers est apparu de manière brève et avec un catalogue à l’opposé de l’ogre lui faisant face, Disney, qui a occupé la scène durant une heure.

The Jokers : Why so Serious ?

Nous avons eu le droit à 5 annonces et quelques images sur plusieurs films qui sortiront en 2018 ou 2019 sans aucune précision de date. On notera d’ailleurs que certaines images ne peuvent être commentées car elles ont été récupéré sur des films encore en chantier et à la dernière minute.

On commence donc par Arctic de Joe Penna qui sortira sur nos écran en 2018. Dans la bande-annonce dévoilée, on entrevoit les enjeux de la survie face un environnement hostile constitué de glace. Outre un Mads Mikkelsen souffrant physiquement, le film entreprend un pari déjà osé par des films comme All is Lost de J.C Chandor ou 127 heures de Danny Boyle en mettant en scène un seul acteur face à des situations physiques extrêmes. Une promesse intéressante qui se démarque par le pari osé pris. Espérons que le film parvienne à nous convaincre mais au vu des premières images, on peut être résolument optimiste.

C’est ensuite Galveston de Mélanie Laurent qui s’est présentée dans une très (trop?) longue bande-annonce. On retrouvera Ben Foster (Six Feet Under, Comancheria, The Program) et Elle Fanning (The Neon Demon) dans un road-movie aux allures de chemin de croix pour des personnages profondément marqués par des tourments passés. Si l’aventure s’annonce intense, on peut légitimement douter de sa tenue sur une longue durée car les enjeux et situations ne sont pas originaux et souffriront de la comparaison avec des oeuvres similaires. Néanmoins, la présence à l’écriture de Nic Pizzolatto (True Detective) peut nous rassurer un peu tout comme la qualité des images découvertes empreintes de noirceurs et d’un travail sur l’ambiance déjà perceptible.

Nous avons eu le droit à un trailer de DonnyBrook avec Jamie Bell (Billy Elliot, My Name is Hallam Foe)  et Frank Grillo (Kingdom). Musclé et bardé de violences physiques notamment, le film se promet une chasse à l’homme sur fond de combats à mains nues où Frank Grillo fera montre de ses talents déjà vus dans la série Kingdom sur le thème de MMA (Arts Martiaux Mixtes en français). Le film se promet intense et sombre en plus d’être assez dynamique.

Nous terminons par deux films évoqués rapidement avec Ni Dieux Ni Maîtres d’Eric Charrière dont on a vu que des images rapides sans vraiment pouvoir en savoir plus mais en étant intrigué par l’ambiance distillée. Enfin, c’est Tsui Hark qui a conclu cette partie avec des images de Détective Dee : La légende des Rois Célestes où la promesse d’une belle suite à cette sage est faite avec un spectacle qui s’annonce total.

The Jokers confirme donc ses choix audacieux, refusant de rentrer dans les cases. Ce panel en est la preuve et il promet une belle série d’oeuvre dépaysantes et au potentiel certain.

Disney : de la suite dans les idées mais des suites sans grandes idées?

Catalogue immense composé essentiellement de suites, le panel Disney répond à un objectif clair : remplir les salles avec des suites de saga dont le succès est déjà acquis. Nous ne pourrons pas commenter ou décrire les images mais nous évoquons les films présentés.

On commence par Blue, un documentaire du label Nature de Disney. Une offre qui séduira de part les images rares de poissons et autres êtres aquatiques originaux et peu connus. Sortie prévue le 28 mars 2018 en France.

C’est ensuite la machine super-héros qui s’est mise en avant. Avengers Infinity a été présenté par le biais de trailers déjà vus sur la toile. Sans grande surprise, Disney table (à raison) sur un succès immense au box-office et on souhaite que le film soit à la hauteur (après un 2e volet médiocre) bien que le seul argument avancé soit la réunion de tous les super-héros Marvel déjà portés à l’écran. Dans le même esprit, nous avons pu découvrir Ant-Man et La Guêpe qui sortira 18 juillet 2018 et Les Indestructibles 2 qui fera suite à un film sorti il y a déjà 14 ans. Le film sortira le 4 juillet 2018 sur nos écrans.

Petit point nostalgique avec Christopher Robin qui raconte la vie de Winnie L’ourson et son ami Christopher Robin plus de trente ans après son enfance. On retrouvera un casting composé de Ewan McGregor (Star Wars) entre autre. On aura aussi le droit à un Disney de Noel avec Le retour de Mary Poppins qui prendra aussi le même parti que Christopher Robin, à savoir, une suite de l’original sans être une pâle copie – on l’espère. Coté casting, seront présents Emilie Blunt (Edge of Tomorrow), Ben Whishaw (Cloud Atlas), Colin Firth (A Single Man) ou encore Meryl Streep (The Post) avec une sortie prévue pour le 25 décembre 2018.

Signalons enfin la présence du premier Disney de 2019 avec Les Mondes de Ralph 2.0 faisant suite au film Les Mondes de Ralph sorti en 2012. Nous n’avons pas le droit d’en parler mais la scène exclusive dévoilée par Disney est un trésor qui a provoqué l’hilarité de la salle grâce un texte et des références excellentes. Une promesse que ce film que l’on espère être à l hauteur de son ainé.

Si le catalogue se révèle sans surprise, il n’en est pas moins intéressant et l’on peut sans nul doute compter certains de ces films parmi les prochains occupants des premières places du box-office mondial. On regrettera néanmoins que cette année 2018 soit placée uniquement sous le compte des suites, sans création originale. 




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de