razzie awards 2017 winner

RAZZIE AWARDS 2017 | Notre pré-sélection des nominations

Cérémonie qu’on ne présente plus, mais qu’on va tout de même présenter ici, les Razzie Awards désignent chaque année ce qu’Hollywood fait de pire au sein de son industrie du rêve et du merveilleux. Navets, prestations lamentables, montage nauséeux ou simple foutage de gueule : loin de n’être qu’une blague de bon ou de mauvais goût, les Razzies sont aussi un indicateur de certains malaises et mal-êtres. De là à ne pas se laisser la place pour tremper l’orteil dans une petite mare de mauvaise foi…

Désormais officielles, voici donc les nominations pour les Razzies Awards de 2017. À vous de juger, et de nous faire part en commentaires de vos petits favoris personnels.

PS : Vous remarquerez que l’auteur de ces lignes a subtilement évité toute allusion à Zoolander 2 (sauf ici, là maintenant). J’ai trouvé ça rigolo. Si vous voulez cracher dessus, allez sur Twitter, c’est fait pour ça.

PLUS MAUVAIS SCÉNARIO

  • Batman v Superman: Dawn of Justice

  • Dirty Grandpa

  • Gods of Egypt

  • Hillary’s America: The Secret History of the Democratic Party

  • Independence Day: Resurgence

  • Suicide Squad

On met un ticket-resto sur : Suicide Squad. Beaucoup trop raté, à tous les niveaux, pour ne pas faire figure de grand favori. “SS”, c’est le petit nom qu’on va lui donner, a tout du candidat Razzie parfait. Un film aux poutres marketing apparentes, qui cherche de surcroît (double doigt d’honneur) à nous faire croire qu’en fait, c’est la version longue qui est bien, en ultime pirouette pour vendre du steelbook Blu-Ray et relancer une Fnac périclitante. Faut vraiment être stupide.

PLUS MAUVAIS RÉALISATEUR

  • Dinesh D’Souza – Hillary’s America: The Secret History of the Democratic Party

  • Roland Emmerich – Independence Day: Resurgence

  • Tyler Perry – Boo! A Madea Halloween

  • Alex Proyas – Gods of Egypt

  • Zack Snyder – Batman v Superman: Dawn of Justice

  • Ben Stiller – Zoolander 2

On met un Loto Foot sur : Roland Emmerich. Quand on arrive à faire plus militariste, réac’ et je-men-foutiste que Clint Eastwood, on mérite un prix. J’aurais pu trouver une vanne plus méchante, mais j’ai raté le début du film, mon RER avait du retard. Il n’y a même pas la caution “24 heures chrono” du président Noir pour se donner bonne conscience. Si même les fondations se perdent.

PLUS MAUVAIS PREQUEL, SEQUEL, REMAKE OU RÉCHAUFFÉ

  • Alice de l’autre côté du miroir

  • Batman V Superman : Dawn Of Justice

  • Fifty Shades of Black (précisé réchauffé de Fifty Shades of Grey)

  • Independence Day : Resurgence

  • Teenage Mutant Ninja Turtles: Out of the Shadows

  • Zoolander 2

On met un Illico sur : Blair Witch. Ouais, il n’est pas dans la liste. Et alors. Tellement foutage de gueule que LBDM n’en a pas osé faire un article. Le film détruit allègrement les bases de l’original avec son lot d’appels générationnels putassiers et D’EFFETS SONORES TRÈS MAIS ALORS TRÈS TRÈS FORTS.  Le rototo final est attribué au duo Wingard/Barrett, donc on n’attendait pas, mais alors pas du tout un tel manque de respect. Envers le spectateur, un peu, envers eux-mêmes, beaucoup.

PLUS MAUVAISE ACTRICE

  • Megan Fox – Teenage Mutant Ninja Turtles: Out of the Shadows

  • Tyler Perry (as Madea) – Boo! A Madea Halloween

  • Julia Roberts – Mother’s Day

  • Becky Turner (as Hillary Clinton) – Hillary’s America: The Secret History of the Democratic Party

  • Naomi Watts – The Divergent Series: Allegiant / Shut In

  • Shailene Woodley – The Divergent Series: Allegiant

On met un cubi de rouge sur : Megan Fox. Pas envie de tomber dans le Cotillard-Bashing, pas envie d’enfoncer Naomi Watts plus profond qu’elle n’est. Parce qu’à part mettre en émoi les lycéens des classes de STG du monde entier et figurer sur des fonds d’écran de très mauvais goûts, la renarde n’a pas fait grand chose. Le premier qui dit Jennifer’s Body est maudit sur huit générations. Par contre, on l’attend de pied ferme dans le rôle-titre du biopic sur Melania Trump, qu’elle incarnera à la perfection.

PLUS MAUVAIS ACTEUR

  • Ben Affleck – Batman v Superman: Dawn of Justice

  • Gerard Butler – Gods of Egypt / London Has Fallen

  • Henry Cavill – Batman v Superman: Dawn of Justice

  • Dinesh D’Souza (as himself) – Hillary’s America: The Secret History of the Democratic Party

  • Robert De Niro – Dirty Grandpa

  • Ben Stiller – Zoolander 2

On met une dosette Nescafé sur : Gerard Butler. Pas foncièrement plus mauvais ou transparent que les autres gus cités, il est ici davantage question de pointer du doigt l’escroquerie dans son ensemble. Ce mec n’a jamais été bon. Dans rien. Surtout pas dans Chasing Mavericks, qu’on déconseille très fortement. En même temps, il faut prévenir que ce n’est pas un film sur l’équipe NBA de Dallas.

PLUS MAUVAIS FILM

  • Batman v Superman: Dawn of Justice

  • Dirty Grandpa

  • Gods of Egypt

  • Hillary’s America: The Secret History of the Democratic Party

  • Independence Day: Resurgence

  • Zoolander 2

On met deux places pour la pièce de Ruquier “À droite à gauche” sur : Batman v Superman: Dawn Of Justice. Beaucoup trop raté, à tous les niveaux, pour ne pas faire figure de grand favori. “BS”, comme « BullShit », c’est le petit nom qu’on va lui donner, a tout du candidat Razzie parfait. Un film aux poutres marketing apparentes, qui cherche de surcroît (double doigt d’honneur) à nous faire croire qu’en fait, c’est la version longue qui est bien, en ultime pirouette pour vendre du steelbook Blu-Ray et relancer une Fnac périclitante. Faut vraiment être stupide, mais au moins, on peut habilement copier/coller la description de Suicide Squad. On garde notre énergie pour les bons moments au cinéma.




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x