featured_Ma-loute

MA LOUTE | Cannes 2016

3
Décalé
 Eté 1910, Baie de la Slack dans le Nord de la France. De mystérieuses disparitions mettent en émoi la région. L’improbable inspecteur Machin et son sagace Malfoy (mal)mènent l’enquête. Ils se retrouvent bien malgré eux, au cœur d’une étrange et dévorante histoire d’amour entre Ma Loute, fils ainé d’une famille de pêcheurs aux mœurs bien particulières et Billie de la famille Van Peteghem, riches bourgeois lillois décadents.
 

Trace ta loute.

    • Cannes et Bruno Dumont : Hormis un passage remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs il y a deux ans avec P’tit Quinquin, Bruno Dumont n’avait pas remis les pieds sur la Croisette depuis Flandres (récompensé par le Grand Prix du Jury en 2006). Longtemps imaginé en sections parallèles, Ma Loute signe finalement ses retrouvailles avec la compétition.
    • Notre avis : Cousin germain de P’tit Quinquin, Ma Loute ne réussit pas à dépasser son prédécesseur en se contentant de le singer – dans des séquences parfois proches de l’embarras – avec beaucoup trop d’application. Malgré un casting s’en donnant à cœur joie dans des compositions volontairement outrancières, le film finit par susciter un rire malaisant, où le mépris se confond avec l’affection.
    • Accueil presse/public : Ma Loute semble rejoindre Rester Vertical, autre représentant français, dans la liste des films clivants projetés en compétition. Dès lors, les fidèles de Bruno Dumont se régalent pendant que les autres trinquent, insupportés par une crispante galerie de personnages.
    • Palmomètre : Difficile de pronostiquer l’accueil d’un tel film. Dans tous les cas, un Prix du Scénario paraît pleinement envisageable.

 

 
MA LOUTE – France – Sortie : 13 Mai 2016. Réalisé par : Bruno Dumont. Avec : Fabrice Luchini, Juliette Binoche, Valérie Bruni Tedeschi… Durée : 122 minutes. 




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de