featured-Lord-of-war

LORD OF WAR

8
Edifiant

L’ascension irrésistible d’un trafiquant d’armes dans le monde du crime, aux quatre coins du monde, au gré des guerres et des luttes de pouvoir, ses trahisons, ses amours, et la traque que lui mène sans relâche un agent d’Interpol qui a juré sa perte…

Le business de la guerre.

Après le grandiose Gattaca, Andrew Niccol s’était offert une petite incartade avec S1mone, fiction sur la réalité virtuelle contrariée par des studios frileux n’ayant pas assumé certains partis pris du script original. Ainsi, lorsque le cinéaste néo-zélandais se penche sur la question du trafic d’armes, celui-ci est bien décidé à ne plus faire de compromis. Si le propos de Lord of War n’est pas toujours inédit, il a le mérite de mêler l’efficacité et la pédagogie à l’éloquence sans avoir peur de s’engager et de nous envoyer à la figure une certaine réalité du monde actuel. C’est d’ailleurs pour cela que le film n’a pas été produit à Hollywood mais bien par des européens, peut-être moins fébriles dans un contexte de guerre en Irak. 

L’éblouissante séquence d’introduction de Lord of war suffit à donner le ton du film. Niccol ne compte pas nous ménager avec son 3e long-métrage fortement inspiré de faits réels. Très documenté sur le sujet, il nous embarquera dans les combines de Yuri Orlov, façonné à partir de cinq trafiquants notoires dont le criminel Viktor Bout. Campé par un Nicolas Cage que l’on a rarement connu aussi inspiré, le personnage principal est un anti-héros assumé. Jamais celui-ci ne nous est rendu plus sympathique qu’il ne l’est en réalité : vénal, égoïste et profondément cynique, celui-ci ne recule devant rien pour s’enrichir. Dépourvu de tout scrupule, il se retrouve confronté à l’agent Jack Valentine (Ethan Hawke, impeccable), inflexible versant moral de cette intrigue pessimiste. 

Féroce et frontale mais intelligente, cette oeuvre édifiante a atteint, depuis sa sortie en salle, un statut de film incontournable. Il faut dire que cette démonstration, aussi amère et inquiétante soit-elle, a de quoi marquer les esprits.

La fiche

thb_Lord-of-war

LORD OF WAR
Réalisé par Andrew Niccol
Avec Nicolas Cage, Ethan Hawke, Jared Leto…
Etats-Unis, France – Drame, Action, Thriller
Sortie en salle : 4 Janvier 2006
Durée : 122 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de