Capture d’écran 2015-11-19 à 17.16.37

EVOLUTION | PIFFF 2015 (Compétition)

 Le Bleu du miroir investit cette semaine le Grand Rex à l’occasion de la cinquième édition du Paris International Fantastic Festival. Un rendez-vous qui reflète les différentes facettes de la production fantastique et horrifique actuelle. On vous donne rendez-vous quotidiennement pour le compte rendu de la journée écoulée et pour les fiches de visionnage des longs-métrages en compétition. 

« Evolution », une âme à la mer.

    • Le pitch : « Nicolas, 11 ans, vit avec sa mère dans un village isolé au bord de l’océan, peuplé uniquement de femmes et de garçons de son âge. Dans un hôpital qui surplombe la mer, tous les enfants reçoivent un mystérieux traitement. Nicolas est le seul à se questionner. Il a l’impression que sa mère lui ment et il voudrait savoir ce que les femmes font la nuit sur la plage… »
    • Les points forts : Dès les premiers plans sous-marins, Evolution exerce son pouvoir de fascination. Ce conte fantastique, sans cesse intriguant, dévoile ses mystères peu à peu en faisant confiance à l’intelligence du spectateur. Charge incombe à ce dernier de combler les cases manquantes et de relier les informations disséminées tout au long du film afin de reconstituer l’histoire. Ou, du moins, de construire une histoire, selon sa perception. Evolution est un film sensoriel, composé de plans titillant l’imaginaire, d’une inquiétante beauté.
    • Les points faibles : Voici l’exemple parfait du film qui laissera une partie du public complètement hermétique à sa poésie. Il faut autoriser son imagination à dériver, se laisser porter par les images poétiques et ne pas s’attendre à une compréhension livrée clé en main..
    • L’accueil du public : A mi-parcours, Evolution est le film le plus applaudi de la compétition. Il semblerait que l’approche fantastico-poétique ait charmé la majorité des spectateurs. A la sortie, beaucoup partageaient ce constat: c’est beau, mais (un peu) ennuyeux.
    • Le vote du Bleu du miroir : 5/5. La note maximale histoire de donner le plus de chances possibles à ce coup de cœur qui ferait un très beau lauréat pour ce 5e PIFFF.


 
La fiche technique : Evolution – France – 2015. Réalisé par Lucile Hadzihalilovic. Avec : Max Brebant, Roxane Duran, Julie-Marie Parmentier… Durée : 81 minutes. Sortie prévue en salle pour mars 2016.




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de