featured_Le-prix-du-succès

LE PRIX DU SUCCÈS

Anecdotique

Brahim est une star du stand-up. Son frère Mourad, avec qui il a grandi et fait les 400 coups, est devenu son agent. Au sommet de son succès, Brahim compte se séparer de Mourad, trop souvent incontrôlable. Entre sa carrière et ses racines familiales, le choix sera difficile…

Pas folichon, mon frère.

Six ans après Jimmy Rivière, Teddy Lussi-Modeste sort son second long-métrage avec Le Prix du Succès. On y retrouve en filigrane deux thèmes chers au réalisateur : la sinueuse route vers la gloire et sa confrontation avec les fardeaux sociaux et familiaux qui s’accrochent au dos de ses protagonistes comme des boulets de plomb géants. Cette fois, il ne s’agit pas d’un boxeur mais d’un humoriste star, Brahim (Tahar Rahim), entraîné dans un moment pivot de sa carrière et partagé entre sa copine et metteuse en scène, Linda (Maïwenn Le Besco), et son agent de frère Mourad (Roschdy Zem). La première lui fait découvrir de nouveaux horizons artistiques et sociaux, mais l’éloigne aussi du second, grand symbole de ses origines modestes et immigrées, de ses racines, de ses ressources, mais aussi de ses contraintes.

Film-titre par excellence, Le Prix du Succès ne va jamais plus loin que ces 4 mots et paie tout du long le traitement en surface d’enjeux déjà malaxés mille fois au cinéma. Teddy Lussi-Modeste apporte sensiblement la toile de son expérience personnelle en croisement de son sujet, mais c’est bien trop peu. Son sujet se déroule sans accroc, puisant le gros de son énergie dans un jeu triangulaire d’acteurs convaincants et investis. Mais que son écrin est banal ! Toujours épidermique, le scénario ne permet jamais une quelconque sortie de clous face à une mise en scène proprette et scolaire. Le Prix du Succès est honnête à tous points de vue, mais aussi terriblement anecdotique et limité. Le film est à l’image de cette dernière semaine de vacances avant la reprise : si l’atmosphère est douce et clémente, la tête n’y est plus vraiment.

La fiche

LE PRIX DU SUCCÈS
Réalisé par Teddy Lussi-Modeste
Avec Tahar Rahim, Roschdy Zem, Maïwenn Le Besco…
France – Drame
Sortie : 30 août 2017
Durée : 92
 min 




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de