featured_la-gardav

LA GARDAV

Mathieu jeune acteur ambitieux galère pour boucler sa bande démo. Son pote Ousmane lui propose de tourner dans son clip de rap, mais le tournage ne va pas se passer comme prévu.

Critique du film

La Gardav tisse autour d’une mésaventure véridique vécue par Thomas Lemoine qui avait connu une garde à vue dont il était ressorti marqué. Avec sa mère Christiane, il a co-écrit cette histoire, qu’il a ensuite portée à l’écran avec son frère Dimitri. Le ton de l’humour a été choisi pour ce long-métrage réussi où tout le monde en prend pour son grade : jeunes pas forcément matures, artistes débutants qui se démènent et qui se prennent un peu au sérieux, policiers sur les nerfs, etc…

Thomas Lemoine joue ici le premier rôle, celui d’un acteur débutant engagé sur le tournage d’un clip de rap et dont le destin pourrait basculer, à la suite d’une interpellation. Interprétant un artiste anxieux, fragile et obnubilé par sa future potentielle carrière, Thomas Lemoine fait beaucoup rire. Entouré par Gaël Tavarès, au jeu intense, mais aussi Etienne Alaga et Melissa Izquierdo, très drôles dans leurs rôles respectifs de jeune homme placide et rangé ou de jeune femme rebelle rêvant de rejoindre la police. Autour de ces belles découvertes, on retrouve avec plaisir Pierre Lottin, constamment juste, oscillant entre énervement et espièglerie face aux prévenus, et Lionnel Astier.

Comédie burlesque, mais avec un fond plaisant car ne cherchant pas la polémique gratuite mais effleurant, mine de rien, la complexité des situations et les différents préjugés, à priori, qui existent dans toutes les directions, entre jeunes d’origine différente ou entre jeunes et policiers. Les conditions de travail précaires des policiers, la difficulté de se réinsérer après la prison pour de jeunes délinquants, tout cela est évoqué sans lourdeur, sans pathos – mais toujours avec humour et finesse.

La Gardav fonctionne aussi beaucoup sur la passion du cinéma et la profonde tendresse qu’elle montre envers ceux que le septième art fait rêver. Une jolie réussite pour un premier film bien écrit et bien réalisé, avec des interprètes impeccables.

Bande-annonce

5 juin 2024De Thomas et Dimitri Lemoine, avec Thomas LemoineGaël TavaresPierre Lottin




%d blogueurs aiment cette page :