still_Carol

SÉLECTION | Les films à voir en juin 2024 sur Ciné+

Chaque mois, en parallèle de notre agenda ciné, la rédaction vous propose une sélection de films à voir ou revoir sur les chaînes de Ciné+ et sur MyCanal. Films inédits sur petit écran, rediffusions, films de patrimoine et rétrospectives, voici notre shortlist du mois de juin 2024.

Saint-Omer

Le 4/06 sur Ciné+

Saint Omer retient l’attention justement dans cette capacité à capter à la fois le regard du spectateur, mais aussi son oreille, tour de force de mise en scène qui se manifeste dans la somme des détails qui le compose. Si c’est un premier film de fiction pour Alice Diop, qui s’était distinguée jusqu’ici par la réalisation du très beau documentaire Nous (2020) et l’adaptation d’un ouvrage du sociologue Didier Eribon, elle impressionne par sa maitrise et son ambition dès son premier essai à la fiction. – FB

Mon crime

mon crime

Le 12/06 sur Ciné+

Mêlant subtilement l’immersion dans le Paris des années 30 à un propos éminemment d’actualité, Mon Crime réunit les éléments constitutifs de la meilleure des infractions au cinéma : l’efficacité de sa mécanique, la virtuosité de ses acteurs et la pertinence de son propos. Un film jubilatoire, tenant autant de l’hommage que de l’impertinence, qui portera haut les couleurs de justice en sortant sur nos écrans un mercredi de journée d’action, de sensibilisation et de mobilisation dédiée à la lutte pour les droits des femmes. – EM

Empire of light

Le 19/06 sur Ciné+

Empire of light déroule une narration classique qui parvient à nous emporter délicatement dans son double récit de renaissance, où brillent Olivia Colman et Micheal Ward. Sam Mendes rend hommage à ces liens qui nous unissent – la musique, les films et ces familles de cœur que l’on se recompose – et qui nous permettent de surmonter les épreuves. Enfin, son mélodrame d’une grande élégance nous laisse le cœur au bord des yeux dans son final de toute beauté. – TP

Carol

carol film

Le 22/06 sur Ciné+

Avec Carol, l’un de ses plus beaux films à date, Todd Haynes prolonge son geste de cinéaste en donnant la parole à ceux aux oubliés de différentes époques – et continuera de le faire tout le long de sa filmographie. Il transforme cet amour miraculeux, surnaturel, en de véritables actes d’émancipation. Des sentiments vertigineux qui ne nous quittent pas une fois ce bijou découvert. – VVdK

Neneh superstar

Le 25/06 sur Ciné+

Sans verser dans la moralisation, avec générosité et humour, Neneh Superstar raconte l’admirable détermination d’une enfant qui ne veut pas renoncer à son rêve parce qu’elle n’a pas les codes et qu’elle n’est pas née au bon endroit et avec la bonne couleur de peau. Une comédie sociale tendre, débordante d’humanité et touchante de justesse, qui met en lumière la nécessité d’enfin casser les codes pour garantir une véritable diversité et permettre à chacun.e de trouver sa place sans contraindre son identité. – TP


ET DU CÔTÉ DES CLASSIQUES ?


MENACES DANS LA NUIT (John Berry) 

Réalisé en 1951 par John Berry, Menaces dans la nuit est un film noir rare et mythique. Sa notoriété tient autant à ses qualités de réalisation et d’interprétation qu’à sa singularité dans le contexte politique de l’époque marquée par le maccarthysme. Réalisateur, scénaristes et interprètes étaient alors blacklistés pour leurs prétendues sympathies communistes. John Garfield, l’inoubliable acteur de films comme Le Facteur sonne toujours deux fois ou L’Enfer de la corruption y livrait une fois de plus une prestation marquante. Le 3/06 sur Ciné+ – EF

LES RAISINS DE LA COLERE (John Ford) 

Adapté du célèbre roman de John Steinbeck, Les Raisins de la colère de John Ford suit l’exode de la famille Joad durant la grande dépression des Etats-Unis, afin de pouvoir survivre, après avoir perdu leur terre en Oklahoma, à la fois à cause de la sècheresse et de la spéculation foncière. Henry Fonda interprète Tom Joad avec une force de conviction exceptionnelle dans cette œuvre forte, généreuse et qui garde toute son intensité dramatique plus de quatre-vingts ans après sa réalisation. Le 12/06 sur Ciné+ – EF

VIVA LA VIE (Claude Lelouch) 

Viva la vie, réalisé par Claude Lelouch en 1983, compte à coup sûr parmi les belles réussites de son réalisateur. Ayant pour point de départ des disparitions soudaines de personnes qui finissent par réapparaître aussi mystérieusement, mêlant humour, mystère et histoires à tiroirs, ce film va probablement encore aujourd’hui diviser le public. On va entrer dans cet univers ou être réfractaire. Mais impossible de ne pas reconnaître la profonde originalité de cette histoire.  Le 14/06 sur Ciné+ – EF

CABARET (Bob Fosse) 

Réalisé en 1972 par Bob Fosse, qui était également danseur et chorégraphe, Cabaret prend place dans le Berlin des années 1930 et mêle habilement intrigue sentimentale, morceaux musicaux d’anthologie et description en filigrane de la montée du nazisme. Ce film qui remporta huit Oscar en 1973 doit beaucoup à ses interprètes, Liza Minnelli et Michael York en tête, bien sûr mais aussi Joel Grey, formidable en maître de cérémonie et qui reçut une des précieuses statuettes pour son rôle. Le 21/06 sur Ciné+ – EF

THE ET SYMPATHIE (Vincente Minnelli) 

Un adolescent américain, méprisé et moqué par ses camarades d’université, car jugé pas assez viril s’éprend d’une femme plus âgée, épouse d’un des professeurs. Cette relation va apporter au jeune homme l’assurance que ses différences n’ont rien d’une faiblesse et l’aider à s’assumer tel qu’il est. Thé et sympathie, réalisé en 1956 par Vincente Minnelli, n’est pas le plus connu de son réalisateur mais constitue une très belle œuvre, empreinte de sensibilité et tout en finesse. Le 26/06 sur Ciné+ – EF

 




%d blogueurs aiment cette page :