featured_Hercules

HERCULE

2
Désastreux

Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un dieu mais ressent aussi les peines et les souffrances d’un mortel. Sa puissance légendaire sera mise à l’épreuve par des forces obscures.

Légende démystifiée

Après nous avoir fait souffrir devant X-Men l’Affrontement Final, Brett Ratner revient pour massacrer un autre roman graphique. Hercule aurait pu être un bon film, divertissant et décomplexé, si les décideurs n’avaient pas fait le choix de se prendre au sérieux.

Sur le papier, le programme est basique : de grandes batailles rythmées par des répliques pleines d’humour. Malheureusement, le film souffre d’une cruelle absence de souffle épique, passant d’une bataille à une autre sans même se soucier d’instaurer le moindre enjeu. Pire, les tentatives humoristiques tombent systématiquement à plat. Si l’intention initiale de démystifier Hercule (et les différentes créatures) pouvait nous faire espérer un peu d’originalité de la part des scénaristes, l’histoire se révèle d’une telle banalité qu’elle ferait passer n’importe quel film Marvel pour un pamphlet philosophique.

Sous la direction d’un bon cinéaste, ce Hercule aurait pu être bien différent. Non seulement le film manque de rythme, mais il subit même le lourd handicap d’être affublé d’effets numériques franchement décevants… Dans le rôle titre, Dwayne Johnson tente vainement de porter le métrage sur ses larges épaules mais ses efforts ne sont pas récompensés : le soi-disant fils de Zeus est loin d’être resplendissant à l’écran. Le reste du casting tient plus ou moins la route – tout du moins, il essaye. On est pourtant régulièrement pris d’une envie de supplier John Hurt de mieux choisir ses futurs projets : « No more » John, « No more »…

Sans saveur, Hercule s’inscrit dans la longue liste de ces films d’action à gros budget sans le moindre intérêt – même pour le spectateur le plus indulgent. Evitez le déplacement, dans la mesure du possible.

La fiche

thb_Hercule

HERCULE
Réalisé par Brett Ratner
Avec Dwayne Johnson, Rufus Sewell, Aksel Hennie, John Hurt
Etats-Unis – Peplum catastrophique
Sortie en salles : 27 Août 2014
Durée : 98 min




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
DIVERGENTE 2 | Comment Summit euthanasie le Young adult... Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
[…] entier –  même si les adultes y ont également eu droit avec les Disparue, Dos au mur, Hercules et autres Insaisissables. Là où Harry Potter maintenait un niveau de qualité franchement […]