featured_martin-eden

MARTIN EDEN

La fiche

Réalisé par Pietro Marcello – Avec Luca Marinelli, Carlo Cecchi, Marco Leonardi – Drame – Italie, France – 16 octobre 2019 – 2h08

Martin Eden, un jeune marin issu d’un milieu très modeste prend la défense d’un jeune homme qui se faisait molester. Celui-ci, d’un milieu bourgeois l’invite dans sa famille. Martin Eden fait la connaissance de la sœur de son nouvel ami et en tombe amoureux. Pour lui plaire, il se met à lire, à se cultiver et même à écrire. Il prend réellement goût à la littérature, la philosophie et l’écriture. Mais il se sent incompris et mal à l’aise dans son nouveau milieu.

La critique du film

Librement adapté du roman de Jack London, écrit en 1909, et transposé dans une Italie contemporaine, le Martin Eden de Pietro Marcello est un très beau film porté par une interprétation, à la fois sobre et intense. 

L’acteur principal qui joue Martin Eden, Luca Marinelli rend parfaitement toutes les nuances de son personnage : la soif de s’affranchir de son milieu d’origine à travers la culture et l ‘écriture, une force de vie exceptionnelle et en même temps, une souffrance d’être incompris, un sentiment de culpabilité et la conviction d’avoir trahi sa classe. On a déjà vu cet acteur de 34 ans, notamment dans un rôle secondaire dans La grande bellezza et dans un film de super-héros, On l’appelle Jeeg Robot, pour lequel il a obtenu un David Di Donatello du meilleur acteur dans un second rôle.  Il a débuté au théâtre après des études à l’Académie Nationale d’Art Dramatique Silvio D’Amico. Pour le film de Pietro Marcello, il a consacré toute l’année 2018 à préparer son rôle de Martin Eden. C’est dire l’investissement de ce comédien qu’on espère revoir très vite. Il faut également citer Carlo Cecchi, qui joue le rôle de Brissenden, un ami de Martin Eden, un riche intellectuel qui comprend vraiment Martin Eden, peut-être parce qu’il est lui-même poète.

La photographie évoque celle du cinéma italien des années 70 ou celle de certains films de Fassbinder et des inserts en noir et blanc d’un voilier viennent ajouter une touche onirique et poétique à l’adaptation de Pietro Marcello. Comme ces images avec des enfants qui s’amusent et qui évoquent un bonheur et une innocence perdus. 

Pietro Marcello est un metteur en scène qui  s’est intéressé dès le début de sa carrière aux humbles et aux opprimés. Il a été enseignant en prison, a travaillé dans un centre social autogéré. On sent chez lui une empathie pour ses personnages qui se traduit par de très beaux plans sur leurs visages et un refus des effets de style ou d’une mise en scène ostentatoire. 

Le mal être de Martin Eden, l’incompréhension qui l’entoure et la tristesse de son destin sont restitués avec finesse et humilité par Pietro Marcello.



Bande-annonce

(à venir)

Au cinéma le 16 octobre 2019