still_girlwiththedragontattoo

MILLENIUM – THE GIRL WITH THE DRAGON TATTOO

9
Captivant

Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille. Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui. Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

Coeurs brisés.

Adaptation/remake d’une saga littéraire suédoise à succès, Millenium (Les hommes qui n’aimaient pas les femmes) est porté à l’écran pour Hollywood par un des plus brillants réalisateurs des deux dernières décennies : David Fincher. Néanmoins, si ses derniers métrages faisaient preuve d’une maîtrise impeccable sur la forme, A Social NetworkBenjamin Button et Zodiac m’avaient personnellement laissé quelque peu sur ma faim, la faute à un manque de fougue et de chair assez regrettable.

Pour ce nouveau métrage – très certainement et légitimement bientôt nominé aux Oscars – il retrouve une réalisation nerveuse, dynamique et inventive au service de ce récit dense et mystérieux qui captive le spectateur (presque) jusqu’à la dernière minute – presque, car la dernière vingtaine de minutes est un cran en dessous une fois l’auteur des crimes identifié. On peut néanmoins regretter qu’il ait été (semble t’il) un peu trop encombré par une oeuvre originale accusant quelques temps morts ou rebondissements convenus. Mais le réalisateur s’empare avec un tel talent et une telle évidence des thèmes de Millenium – cruauté, violence, noirceur, misogynie et relents fascistes – qu’il sublime le matériau d’origine dans ce thriller captivant. 

Le second atout de cette adaptation américaine est sans conteste son casting. Daniel Craig étale à nouveau sa classe dans le rôle de Mikael Blomkvist, journaliste accusé de blasphème qui va se pencher sur le mystère qui entoure la disparition d’une membre de l’atypique famille Vanger. Mais si l’acteur britannique est irréprochable, que dire de la jeune Rooney Mara, absolument éblouissante (et méconnaissable) dans le rôle du mythique et fascinant personnage de Lisbeth Salander ? L’actrice, cantonnée jusqu’alors à des rôles peu emballants, crève l’écran dans la peau de la jeune gothique belliqueuse et pourra remercier David Fincher d’avoir donné un sérieux coup de fouet à sa carrière. On devrait d’ailleurs la retrouver au côté de Ryan Gosling dans le prochain Malick. Enfin, Christopher Plummer, Robin Wright et Stellan Skarsgard campent avec justesse des seconds rôles pas forcément bien originaux. 

On soulignera enfin la grande qualité de l’équipe technique en saluant plus particulièrement un montage absolument brillant (qui vitalise une intrigue rebattue), la photographie à nouveau très soignée de Jeff Cronenweth installant cet atmosphère inquiétante et glaciale et la bande son lancinante signée Trent Reznor – bien plus vibrante que celle de Social Network – qui nous offre notamment un générique combinant la maestria du tandem Reznor-Fincher. On a hâte de découvrir les deux suites de la saga avec, on le souhaite, les mêmes éléments devant et derrière la caméra – ne changeons pas une équipe qui gagne.

Quand David Fincher s’empare d’un best-seller à l’intrigue parfois un brin convenue, ça donne The Girl with the Dragon Tattoo : un thriller hypnotisant remarquablement exécuté porté par un Daniel Craig impeccable et une Rooney Mara incarnant corps et âme un personnage fascinant et incandescent.

DAVID FINCHER | USA | 155 MIN | 18 JANVIER 2012 | DANIEL CRAIG, ROONEY MARA, S. SKARSGARD, R. WRIGHT

————————————————————————————————————————————
 




0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
41 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Anne-So
8 années il y a
Tu l’as vraiment apprécié, ça promet alors ! Petite question quand même ? Avais-tu vu le film suédois (et lu le roman) avant ? C’est mon cas et j’avais vraiment apprécie l’adaptation vu l’ambiance très … suédoise ^^. J’espérais un peu retrouver ça dans le film de Fincher.
Amelie
8 années il y a
D’accord sur toute la ligne avec ta critique !

Rooney Mara ne peut remercier qu’elle-même : Fincher ne voulait pas la recevoir pour une audition car il la trouvait trop éloignée du rôle. Elle s’est battue pour en arriver là.

MaxLaMenace_89
8 années il y a
Rhaa, vraiment hâte de le découvrir celui-là !
Wolvy128
8 années il y a
Je voulais déjà le voir au départ mais ta critique n’a fait que renforcer encore davantage mon envie. Surtout que je suis habituellement plutôt fan du travail de David Fincher (à l’exception de Benjamin Button que je n’ai pas aimé).

En tout cas, t’as bien de la chance de pouvoir voir autant de films en avant-première 🙂

Jérémy
8 années il y a
Évidemment, je ne te lis pas pour le moment en tout cas *hum, hum* SALAUD ! de l’avoir vu en avant-première (c’est dit !).
Tes étoiles font plaisir, un ami ayant que très peu apprécié le film… Qui vivra verra !
ptiterigolotte
8 années il y a
Hâte de le découvrir aussi ! T’as d’la chance toi ! Rooney Mara m’avait bluffé dans The Social Network… le film ne peut être que bien même suuuupeer !
Chonchon
8 années il y a
Bon à savoir ! Je ne suis pas très polar, et tout ce buzz autour du succès des livres, ça m’a énervée, comme d’hab. Du coup, tu me donnes quand même envie de découvrir cet univers.
Jujulcactus
8 années il y a
Il me semble que Carrey Mulligan était à deux doigts d’avoir le rôle de Lisbeth mais Fincher ne voulait pas d’un nom connu … ça aurait pourtant été hyper intéressant mais Ronney Mara a l’air fantastique donc aucun remords .. Quoi que 😉
Amelie
Reply to  Jujulcactus
8 années il y a
Je ne suis pas si sûre que cela qu’il ne voulait pas d’un nom connu, puisque le rôle a été proposé à Natalie Portman dans un premier temps : elle a refusé car elle était épuisée de « Black Swan ».
neil
8 années il y a
Je partage le « Salaud » de Jérémy, et ne lis pas ta critique avant d’avoir vu le film en salles, comme tout le monde… tssss…. :p
Moskau
8 années il y a
Quelle chance d’avoir assisté à une avant-première ! Est-ce que tu sais si d’autres avant-premières sont prévues ?
dasola
8 années il y a
Bonsoir Wylirah, petit veinard qui a vu le film en avant-première et avec l’équipe du film en plus (si je ne me trompe). Je viens de revoir ce soir l’adaptation suédoise sur M6: j’étais scotchée à mon fauteuil. J’attends donc le remake américain avec impatience. Bonne soirée.
ynausicaa
8 années il y a
Quelle critique! J’ai tenté le film suédois diffusé sur m6 récemment et je n’ai pas tenu le coup : trop sombre, glacial, flippant, gore et glauque. c’est que Lisbeth est impressionante (dans le film suédois) et en photo ici. j’aime beaucoup D. Fincher, j’irais donc le voir dès que possible. je te donnerais mon avis à ce moment.
ynausicaa
Reply to  Wilyrah
8 années il y a
Il faut que je me trouve du temps pour m’y rendre alors. 😀 J’espère tenir le coup.
Jujulcactus
8 années il y a
Vu hier soir, très bonne surprise … En fait le seul défaut du film c’est d’être un remake, l’intrigue ne surprend pas trop du coup mais quelle maîtrise ! et quel générique !!!! o_o
alamissamoun
8 années il y a
Un bon remake, les acteurs sont bons, et Rooney Mara est convaincante même si je préfère Noomi Rapace… J’aurais quand même préféré voir Fincher sur un projet original…
Marat Izmailov
Marat Izmailov
8 années il y a
Je viens d’aller voir le film, je vais esquisser une critique à chaud. Beaucoup de points positifs de prime abord : la Suède, en toile de fond, donne un cachet et une atmosphère assez particuliers au film. Je n’ai pas lu le livre – la littérature s’est arrêtée avec Flaubert – ni vu l’adaptation suédoise ; mais l’intrigue est habilement ficelée et les pretextes narratifs globalement bien amenés. Autre point positif, le casting et l’excellente prestation de la palette d’acteurs. Le générique vaut aussi le détour.

Venons-en au point qui fâche (je ne parlerai pas de la fin, décorative, qui n’apporte pas grand chose si ce n’est des longueurs déplacées). Le personnage de Lisbeth consiste en un ammoncellement de stéréotypes éculés. La dame est une indapatée sociale. Elle est bisexuelle. Elle conduit une moto, de préférence rapidement et tout de cuir vêtue. Elle ne dit jamais bonjour. Elle s’asseoit mal, dans le bus comme partout. Elle est tatouée. Elle a un passé de drogue, de violence, et de drame familial. Elle est très intelligente. Elle se fout de tout. Elle est féministe. Bref, la caricature absolue de l’adolescente en proie à la rebellitude, dénuée de toute finesse psychologique, de toute nuance, de toute introspection.

Son personnage nuit fondamentalement à l’intrigue : elle est si archétypale qu’elle en devient parfaitement ridicule et risible. La prestation de Rooney Mara n’est pas ici à remettre en cause, elle fait ce qu’elle peut avec le personnage superficiel qu’on lui affuble. Le fond est du même tonneau : on la confronte avec des pervers sexuels, riches, et accessoirement antisémites. Là encore, pour la finesse, on repassera – mais cela tient plus au bouquin et aux névroses suédoises qu’à Fincher.

Malgré cela, le film fonctionne, et plutôt bien. Pour qui aime les thriller, cet habile mélange de The Ghost Writer et Matrix remplira parfaitement son office.

15/20.

Caro
8 années il y a
Tu.. tu… tu as vu les acteurs en vrai ? *tombe dans les pommes*

Premier réflexe quand j’ai vu un film: passer ici voir si tu en parles ! C’est habituel désormais. En plus je suis assez d’accord avec toi. Rooney Mara que je ne connaissais pas incarne à merveille Lisbeth Salander (personnage hyper fascinant, un de mes personnages de saga préférés). Et puis je suis d’accord aussi sur les dernières minutes de fin, j’ai commencé à trouvé ça long.

Tu devrais voir aussi la version suédoise, elle est bien.

Wilyrah
Reply to  Jujulcactus
8 années il y a
Nous sommes d’accord 🙂
Wilyrah
Reply to  Caro
8 années il y a
Oui, quelle avant-première ! J’ai passé mes vacances de Noël à surveiller la mise en vente des places parce qu’il était impossible pour moi de la rater. Je ne fus pas déçu avec la présence des deux acteurs principaux, ainsi que du réalisateur qu’on ne présente plus, Monsieur David Fincher – à qui j’ai eu la chance de serrer la main en le félicitant.
Belle surprise que Rooney Mara dans ce rôle d’un personnage désormais mythique à mes yeux. Quant à la version suédoise, je pense que j’essaierai de la voir !

Merci pour ton passage, je suis très touché que tu viennes fréquemment ici.

Caro
Reply to  Wilyrah
8 années il y a
Oh la vache, je pensais aux acteurs mais je n’avais pas pas pensé au fait que tu avais pu voir David Fincher ! Je suis totalement jalouse là 🙂
Wilyrah
Reply to  Caro
8 années il y a
Oui sûr ce coup je suis bien conscient de ma chance 🙂
Moskau
8 années il y a
Vraiment dommage que Fincher n’est pas réalisé le film avant la version suédoise. Pour le reste, c’est du tout bon !
neil
8 années il y a
Tout à fait d’accord pour la virtuosité de la mise en scène et l’adaptation fidèle et en même temps très personnelle que fait Fincher. Par contre sur Rooney Mara je préfère l’interprétation de Noomi Rapace, plus proche du personnage de Lisbeth Salander.
Wilyrah
Reply to  neil
8 années il y a
C’est là que nous divergeons car je trouve justement la Lisbeth de Mara plus fiable, avec cette fragilité dissimulée qui la rend plus attachante. Celle de Noomi Rapace est seulement une sauvageonne de ce que j’en ai vu.
inthecrazyhead
8 années il y a
Vu ce week-end et bien qu’il soit génial, le film m’a un tout, tout, tout petit peu déçue! Sûrement parce que j’ai vu en premier la version suédoise au moment de sa sortie donc les deux films se chevauchaient dans ma tête et forcément, la comparaison était inévitable.

Mais je salue le casting, la réalisation, la musique vraiment trippante de Reznor/Ross et bien sûr le scénario qui a su garder l’essentiel du livre même s’il a mon sens édulcoré certains personnages (le tuteur premier de Lisbeth, Erika l’amante de Blomskit, Lisbeth un peu trop « humaine » vers la fin). C’est surtout ce dernier point qui m’a déçue. En dehors de ça, le film est brillant de bout en bout.

D’ailleurs, tu dois sûrement être au courant, le feu vert à été donné pour l’adaptation des deux autres volets. Reste à voir si Fincher reprendra les commandes 😉

Tu devrais vraiment voir la version suédoise, au moins pour Noomi Rapace, aussi brillante que Rooney Mara 🙂

trackback
7 années il y a
[…] The Social Network de David Fincher, elle livre une performance magnétique et impressionnante dans Millenium – The Girl with the Dragon-Tattoo. Elle rend son personnage attachant, inquiétant, bouleversant et fascinant. Elle est Lisbeth […]
trackback
7 années il y a
[…] a collaboré est Rooney Mara, qui avait littéralement crevé l’écran dans le génial Millenium de David Fincher. Celle-ci sera au coeur de l’intrigue de ce Side Effects qui a pour but, […]
trackback
6 années il y a
[…] exilé Mikael Blomkvist. Avec Rooney Mara, ils ont formé LE tandem de cette année 2012 dans Millenium – The Girl with the Dragon Tattoo mis en scène avec maestria par Monsieur David […]
trackback
5 années il y a
[…] il avait su si bien le faire avec Millenium, il livre une nouvelle adaptation aux petits oignons, s’appuyant sur une mise en scène et un […]
41
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x