featured_MaintenantOuJamais

MAINTENANT OU JAMAIS

5
Moyen

Quand on est une mère de famille, en principe, on ne braque pas les banques. Mais par les temps qui courent, ça peut être une solution pour assurer l’avenir de son foyer, et ne pas renoncer à ses rêves. Même si jouer les voleuses peut vite devenir dangereux, et les mauvaises rencontres se transformer en histoire d’amour…

Une vie meilleure

Les temps sont durs. La crise fait des ravages. Charles et Juliette pensaient pouvoir enfin quitter la capitale pour s’installer dans la maison qu’ils faisaient construire dans la banlieue pour eux et leurs enfants. Malheureusement, Charles – qui venait d’obtenir un CDI dans une banque – se fait licencier et le couple se retrouve contraints de dire adieu à ce projet familial. Juliette ne l’entend pas de cette oreille, vivant ce renoncement comme la plus terrible des injustices. Celle-ci décide de réparer son tort en s’en prenant au premier responsable : la banque où travaillait son mari. Avec un petit malfrat, elle va tenter de s’offrir une part de rêve pour concrétiser ses désirs de vie. À moins que cette rencontre ne remette tout en question…

Sorte de polar social teinté de romance impossible, Maintenant ou jamais a le mérite d’être ancré dans l’actuel avec cette mère de famille à laquelle il n’est pas difficile de s’identifier au départ – ses choix par la suite seront plus discutables. Mis en scène par Serge Frydman, ce drama intimiste conserve ce qu’il faut de réalisme et de crédibilité (à quelques détails près) pour fonctionner. Evitant certains dialogues maladroits, il a préféré se reposer sur les regards et les silences pour mieux faire passer les émotions et laisser au spectateur plus d’espace pour vivre les siennes.

Leila Bekhti (Avant l’hiver, Nous York) porte le rôle central avec beaucoup de justesse d’interprétation. Face à la comédienne césarisée, Nicolas Duvauchelle et Arthur Dupont sont beaucoup moins convaincants. Rappelant parfois Une vie meilleure (où Bekhti donnait la réplique à Canet), Maintenant ou jamais raconte l’histoire d’une mère réagissant par instinct pour le bien-être de sa famille, telle une lionne partant chasser pour subvenir aux besoins de sa progéniture. Le film offre une peinture de la société plutôt réussie, reflétant bien le désespoir dans lequel se retrouvent certains familles. Presque dix ans après Mon ange, Serge Frydman propose un second long-métrage plus qu’honorable.

La fiche
thb_MaintenantOuJamais

MAINTENANT OU JAMAIS
Réalisé par Serge Frydman
Avec Leila Bekhti, Nicolas Duvauchelle, Arthur Dupont
France – Romance, Drame
3 Septembre 2014
Durée : 95 min

 

— Le Bleu du Miroir (@LeBleuduMiroir) 3 Juillet 2014




0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x