featured-une-fille-facile

UNE FILLE FACILE

La fiche

Réalisé par Rebecca Zlotowski Avec Mina Farid, Zahia Dehar, Clotilde Courau…
France Comédie dramatique – Sortie : 28 août 2019 – Durée : 90mn

Synopsis : Naïma a 16 ans et vit à Cannes. Alors qu’elle se donne l’été pour choisir ce qu’elle veut faire dans la vie, sa cousine Sofia, au mode de vie attirant, vient passer les vacances avec elle. Ensemble, elles vont vivre un été inoubliable.

La critique du film

Tout commence comme un été, à Cannes. Le soleil caresse les hanches pulpeuse de Sofia, se baignant nue dans l’eau bleutée. Une Fille Facile de Rebecca Zlotowski cherche à capter la parenthèse de l’été à travers le corps de Zahia, érigée en mythe, aux faux-airs de Bardot.

Car avec un titre pareil, Une Fille Facile questionne le statut de femme “objet”. Zahia, connue pour son passé d’ex-escort, incarne avec une aisance déconcertante Sofia, cousine parisienne de Naïma, seize ans. Sofia est alors cette “fille facile” : la jeune femme joue de sa sexualité pour faire tomber les hommes, vivant ainsi dans le luxe et les paillettes, n’hésitant pas à coucher pour obtenir ce qu’elle veut. Zlotowski déconstruit le mythe de la femme objet : loin d’être la femme sotte, Sofia use de ses charmes mais n’en demeure pas moins cultivée. Tout est une question de regard : celui des hommes qui ne voit en elle qu’un objet sexuel.

Du sexe, il y en a. Sofia incarne le fantasme ultime pour sa jeune cousine : libre comme l’air, elle reste maître absolue de son corps et de sa sexualité. Le regard féminin de Zlotowski interroge cette sexualité avec une certaine bienveillance. Et puis, quel bonheur de voir une scène de sexe aussi intense, où le consentement ne fait que renforcer l’érotisme. Néanmoins, si l’on salue sincèrement ce regard sur la sexualité, Une Fille Facile ne transcende jamais son sujet. Et si Zahia illumine l’écran de sa présence bionique, le film peine à capter le rayonnement solaire de l’été. Et l’ombre de Mektoub, My Love de Kechiche plane sur le film : le film de vacances ne sera plus jamais le même, et Une Fille Facile passe trop souvent à côté d’une certaine authenticité.



Le film a reçu le Prix SACD à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes 2019