still_ironman3

IRON MAN 3 : POUR / CONTRE

TONY STARK, L’INDUSTRIEL FLAMBOYANT QUI EST AUSSI IRON MAN, EST CONFRONTÉ CETTE FOIS À UN ENNEMI QUI VA ATTAQUER SUR TOUS LES FRONTS. LORSQUE SON UNIVERS PERSONNEL EST DÉTRUIT, STARK SE LANCE DANS UNE QUÊTE ACHARNÉE POUR RETROUVER LES COUPABLES. PLUS QUE JAMAIS, SON COURAGE VA ÊTRE MIS À L’ÉPREUVE, À CHAQUE INSTANT. DOS AU MUR, IL NE PEUT PLUS COMPTER QUE SUR SES INVENTIONS, SON INGÉNIOSITÉ, ET SON INSTINCT POUR PROTÉGER SES PROCHES. ALORS QU’IL SE JETTE DANS LA BATAILLE, STARK VA ENFIN DÉCOUVRIR LA RÉPONSE À LA QUESTION QUI LE HANTE SECRÈTEMENT DEPUIS SI LONGTEMPS : EST-CE L’HOMME QUI FAIT LE COSTUME OU BIEN LE COSTUME QUI FAIT L’HOMME ?

POUR Après un second volet décevant en 2010, Marvel revient sur la franchise avec force grâce à ce troisième volet. Finis les scénarios vides, place à la qualité. L’intrigue tient vraiment la route et s’inspire du cycle Extremis du comic book. On y retrouve tous les bons ingrédients de la franchise : le bon humour, l’action variée, la dualité des personnages. Il s’agit du premier post-Avengers et celui-ci s’inscrit parfaitement dans sa continuité. Les personnages ont évolué de façon cohérente et harmonieuse. À la réalisation, Jon Favreau laisse la place à Shane Black (réalisateur du génial Kiss Kiss, Bang Bang), ce qui ne laissera aucun regret aux fans. La réalisation est limpide et les scènes d’actions ou d’émotions marchent comme sur des roulettes. Au casting, on retrouve Robert Downey Jr en playboy en armure (toujours excellent dans le rôle), Gwyneth Paltrow en amoureuse désespérée et Don Cheadle en War Machine (Iron Patriot, c’est pas possible, désolé), ainsi que des petits nouveaux tels que Ben Kingsley, génial dans le rôle du Madarin, et Guy Pearce. Ce Iron Man 3 se révèle être l’un des meilleurs films Marvel et le meilleur volet de la trilogie. – Tom Left. 

CONTRE Alors, que ce soit clair et assumé sans détour : je n’aime pas les sagas Marvel. Si l’on excepte Avengers qui m’avait procuré un plaisir modéré mais incontestable grâce à la patte de l’inévitable Joss Whedon, j’ai toujours eu une préférence pour les héros de DC Comics, avec un parti pris bien plus réaliste. Sans rentrer dans les détails – puisqu’il n’est pas question de débattre ici ou de prendre parti mais bien de parler de ce troisième volet de Iron Man – la franchise de l’homme à l’armure d’acier ne m’a jamais enthousiasmé mais il me faut reconnaître que le personnage m’avait plutôt amusé dans le métrage de Whedon cité plus haut. Son humour décontracté et son arrogance assumée apportaient une touche bienvenue dans tout ce « beau » monde qui se prenait un peu au sérieux. On retrouve ce même style qui le caractérise dans ce Iron Man 3 puisque la carte du gag est jouée à fond et le tandem qu’il forme avec sa partenaire Pepper est plutôt explosif et réussi. Malheureusement, on ne pourra pointer d’autres réussites notables dans ce dernier épisode de la trilogie qui souffre d’une intrigue assez minable et d’un « grand méchant » aussi bâclé que ridicule. Bien que celui-ci se laisse paresseusement regarder, à l’heure des comptes, on peut être assuré qu’il ne tiendra pas la comparaison avec les mastodontes de Nolan voire le très attendu Man of Steel qui sortira en salles en juin. – Wilyrah.




8
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
#CHEF | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAPACIFIC RIM (3D) | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAWilyrahChonchonThom Left Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Flow
Invité
J’ai trouvé ça bien décevant de mon côté. Un ton plus adulte promis mais à peine esquissé, des redites et le Mandarin…Soupir.
Thom Left
Invité
Thom Left
Ah bon?! J’ai trouvé justement qu’ils avaient bien réussi le dosage entre l’humour et la maturité
Thomas Périllon
Administrateur
J’ai trouvé ça assez paresseux et on se réfugie beaucoup dans l’humour pour masquer les carences scénaristiques ! Pas à la hauteur pour moi…
Chonchon
Invité
Je ne suis pas fâchée de voir Jon Favreau quitter l’affaire. Peut-être que je vais aimer Iron Man maintenant !
Thomas Périllon
Administrateur
Je trouve au contraire que le côté « l’homme derrière le masque » est franchement peu ou mal développé.
Thom Left
Invité
Thom Left
Je ne trouve pas perso. Ils ont su le gérer avec l’humour qui caractérise Marvel. Tony Stark n’est pas fait pour être sombre (comme Bruce Wayne par exemple). Il reste le personnage vaniteux et drôle, même dans la peur.
Le film nous le montre durant une longue période sans son armure, et c’est à travers toute cette période que Tony Stark se montre héroïque, en tant qu’homme et non homme en armure.
trackback
[…] leurs succès respectifs, je n’ai jamais été branché grosse baston et robots de combat. Iron Man m’ennuie ou m’agace, Transformers m’indiffère au plus haut point, Man of Steel […]
trackback
[…] désormais surtout connu pour la réalisation des deux premiers Iron Man (il n’a pas tourné le troisième à cause d’un différend avec les studios Marvel). Acteur devenu réalisateur, celui-ci […]