featured_Comancheria

COMANCHERIA

6
Sans esbroufe

Après la mort de leur mère, deux frères organisent une série de braquages, visant uniquement les agences d’une même banque. Ils n’ont que quelques jours pour éviter la saisie de leur propriété familiale, et comptent rembourser la banque avec son propre argent. À leurs trousses, un ranger bientôt à la retraite et son adjoint, bien décidés à les arrêter. 

Everybody cool, this is a robbery !

Présenté à Deauville il y a quelques jours, et en salle depuis ce mercredi, Comancheria est un polar-western de David MacKenzie, cinéaste britannique dont on retiendra particulièrement l’audacieux et sensoriel Perfect Sense. S’appuyant sur le scénario carré de Taylor (déjà auteur du très réussi Sicario) et les compositions délicates du tandem Cave/Ellis, le long-métrage suit le parcours de deux frères endettés convertis braqueurs de banques, campés impeccablement par Ben Foster et Chris Pine. Ceux-ci font face à un shérif pré-retraité, solidement incarné par le vieux routard Jeff Bridges. Ce choc des générations fait des merveilles à l’écran, sous la direction d’un auteur sûr de la force de son faux « road-movie », imprégné d’une amertume très contemporaine. 

Entre le western et le film de braquage, et même s’il n’a rien de profondément original, Comancheria se positionne clairement comme l’un des films américains les plus plaisants de cette rentrée

La fiche
thb_comancheria 

COMANCHERIA
Réalisé par David MacKenzie
Avec Jeff Bridges, Chris Pine, Ben Foster…
Etats-Unis – Comédie, Romance, Musical
Sortie : 7 Septembre 2016
Durée : 102 min




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Bruno31100 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Bruno31100
Invité
Bruno31100
un bon western des temps modernes qui n’est pas sans rappeler des films pas si anciens que cela sur la même thématique (entre autres 3 ENTERREMENTS et NO COUNTRY FOR OLD MEN)