casino-royale-bond-comforts-vesper

CASINO ROYALE

8
Le meilleur Bond !

Pour sa première mission, James Bond affronte le tout-puissant banquier privé du terrorisme international, Le Chiffre. Pour achever de le ruiner et démanteler le plus grand réseau criminel qui soit, Bond doit le battre lors d’une partie de poker à haut risque au Casino Royale. La très belle Vesper, attachée au Trésor, l’accompagne afin de veiller à ce que l’agent 007 prenne soin de l’argent du gouvernement britannique qui lui sert de mise, mais rien ne va se passer comme prévu.

Son nom est Craig… Daniel, Craig.

D’un coup de balai Daniel Craig envoie aux oubliettes Pierce Brosnan et son image poussiéreuse de séducteur toujours impeccable et bien coiffé. Ce James Bond là est un casse-cou, robuste mais vulnérable, qui cache derrière sa forte carrure et son arrogance un passé difficile et des origines modestes.

Fraîchement promu « agent double zéro », Bond est un indiscipliné de la veine de Jack Bauer qui ne respecte pas forcément les ordres de ses supérieurs hiérarchiques. Vous l’avez donc compris, Casino Royale est un préquel qui s’intéresse à ce qui fera de James Bond ce qu’il est, à savoir un agent secret froid et efficace, sans états d’âme.

Ce volet réintroductif de la saga 007 lui donne un nouveau souffle avec un scénario qui démarre sur les chapeaux de roue par une séquence en noir et blanc où Craig s’affiche déjà avec un certain charisme. S’ensuit une heure époustouflante au rythme effréné, où les scènes d’actions se succèdent, toutes aussi grandioses les unes que les autres, et, force est de reconnaître que ce James Bond là déménage. De l’ouverture mémorable sur un chantier de Madagascar à la course-poursuite sur une piste de l’aéroport de Miami, on ne décroche pas de l’écran.

La seconde partie du film, elle, est en revanche un peu plus posée. Les parties de cartes où Craig semble à l’étroit dans son costume de bluffeur calculateur cassent un peu le rythme imposé lors de la première partie du film mais paradoxalement le suspens y est plus dense. C’est d’ailleurs à ce moment que la sublime Eva Green est entrée en scène. On découvre ce personnage ambigu et intrigant qu’est Vesper Lynd. Troublante, terriblement séduisante, elle va apporter davantage de profondeur à son partenaire double-zéro.
Alors que la romance entre Lynd et Bond n’évite pas certaines maladresses (dialogues stéréotypés, scène de la plage), un certain humour mêlé de dérision dans les répliques de 007 apporte un second degré bienvenu écorchant quelque peu le mythe du James Bond qui séduit les femmes à coups de champagne-caviar.

N’étant pas particulièrement amateur de l’espion de Ian Fleming, je suis forcé de reconnaître que ce volet là a de quoi convaincre. En comparaison des précédents volets de la saga, on gagne en noirceur et en décapant ce que l’on perd en limpidité et formalité des Bond ennuyeux de Brosnan.

De plus, pour une fois, on appréciera que le personnage féminin ne soit pas une potiche siliconée mais une jeune femme difficile à cerner, plus ambivalente. Le méchant qu’il a face à lui est à la hauteur, campé par le brillant Mads Mikkelsen. Il va déstabiliser l’agent spécial de sa majesté, ce qui le rendra plus attachant : on aime davantage ce James Bond qui n’est pas intouchable. Le casting est une valeur ajoutée indéniable. Outre Daniel Craig (qui fait taire toutes les critiques), Eva Green et Mads Mikkelsen, on retrouve l’indémodable Judi Dench dans le rôle désormais mythique de M.

Ce Casino Royale est un reboot réussi. Rythmé, bien ficelé, porté par un casting royal, c’est un coup de poker gagnant que la dernière scène du film confirme avec évidence : bravo Martin Campbell et Paul Haggis. Nous avons hâte de voir la suite.

 

MARTIN CAMPBELL | 138 MIN | 22 NOVEMBRE 2012 | DANIEL CRAIG, EVA GREEN, MADS MIKKELSEN, JUDI DENCH



24
Poster un Commentaire

avatar
23 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
18 Auteurs du commentaire
WilyrahinthecrazyheadDasolacinecritikCaro Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Chris
Invité
Pour ma part, j’ai trouvé le choix scénaristique beaucoup trop réaliste. Pour moi, Bond, ça doit être fou ! lol

+++

POSTÉ PAR CHRIS, 27 NOVEMBRE 2006 À 14:58

Benoit
Invité
OUI MAIS…
je le réserve plutôt pour le DVD. Il y a pour l’instant quelques bons films à voir au cinéma (Le labyrinthe de Pan, Le dahlia noir (j’ai lu le livre), Babel ou encore Borat dont j’entends plein d’avis positifs).
Même si je suis plutôt content du changement (marre de tous ces gadgets), il n’est pas une priorité!

POSTÉ PAR BENOÎT, 27 NOVEMBRE 2006 À 18:17

Benoit
Invité
POUR TE RÉPONDRE 😉
Je ne sais pas dans quelle région tu vis mais pour les Hot Shots et Y-a-t-il un fugitif à bord?; je les ai trouvé dans un magasin qui s’appelle Médiamarkt et à chaque fois pour moins de 8€!
Quand à Memento, non ce n’est pas du tout comme Irréversible! Il y a juste le montage qui est effectué de la même manière!
Sinon, j’aime bien tes avis, je te rajoute dans mes liens pour pas t’oublier lol

Benoît

POSTÉ PAR BENOÎT, 27 NOVEMBRE 2006 À 19:17

Cinefan
Invité
BIEN !
Un exellent Bond, un très bon film et un Daniel Craig qui confirme la confiance que j’avais mis en lui

POSTÉ PAR CINEFAN, 27 NOVEMBRE 2006 À 19:25

Benoit
Invité
ENCORE MOI!
Plaisir partagé ! D’autant que tu as des goûts musicaux plutôt bons :p (cf: Muse)!

A bientôt

POSTÉ PAR BENOÎT, 27 NOVEMBRE 2006 À 19:44

Eaque
Invité
Et moi qui croyais avoir vraiment fait tout le tour du film, je m’aperçois que, même si ton article est plus court, il est peut-être plus précis et mieux écrit que le mien .
Mais bon ça c’est moi, j’adore parler en profondeur des films que j’ai vraiment apprécié, tout en montrant un panel de photos que j’adore tout autant.
Bref, un 007 du renouveau, qui j’espère ne présage que du bon pour la suite!! =)

PS: intéressant et bien fait ton blog, je vois qu’on a la même passion pour le ciné .

POSTÉ PAR EAQUE, 27 NOVEMBRE 2006 À 20:23

Lydia
Invité
c définitif ton avis me donne envie d’aller voir le film…

POSTÉ PAR LYDIA, 27 NOVEMBRE 2006 À 20:31

Normadesmond
Invité
ET L’HUMOUR ?
L’humour, où est passé l’humour de notre héros ?! Moi je ne fais pas la différence entre un James Bond et un bête film d’action si tout est plus réaliste, comme dans ce Casino Royale…

POSTÉ PAR NORMADESMOND, 28 NOVEMBRE 2006 À 08:17

MissFricadelle
Invité
Franchement, ton commentaire est bien mieux que le mien (rires)… Et dire que Craig est déjà prévu pour le prochain bond… J’espère être aussi agréablement surprise…

POSTÉ PAR MISSFRICADELLE, 28 NOVEMBRE 2006 À 17:27

Davidbarthe
Invité
AMES BOND TRADITION
Une génèse de la série. Ce nouveau 00 et pas encore 007 est plus naturel, plus sombre mais chaque acteur a porté le mythe :la classe de Sean Connery, la délicatesse de Gazenby, la noblesse de Roger Moore, le style de Pierce Brosnan.

POSTÉ PAR DAVID-B, 28 NOVEMBRE 2006 À 22:51

Moon
Invité
J’AIME ASSEZ
cette idée que la femme est plus « naturelle » et mystérieuse… Mais je ne pense pas que j’irai le voir au cinéma.
Et je reste attachée à Sean… Faiblesse de mes origines…

Merci pour cet article !

POSTÉ PAR MOON, 30 NOVEMBRE 2006 À 12:38

Mr Brown
Invité
COOL !
ça confirme ce que je pensais : ça a l’air de dépoter. Quand je pense que tous les fans crachaient sur Daniel Craig au début du tournage…
En tout cas, pour ma part, j’ai désormais plus que jamais envie de me déplacer au ciné voir ce bijou, le classique passé à la moulinette, j’adore !

POSTÉ PAR MR. BROWN, 30 NOVEMBRE 2006 À 19:19

Lydia
Invité

LA LA LALAAAA Enfin si tu qualifies le film de Bijoux j’espère que tu ne seras pas trop déçu. Ce n’est, de loin, pas le meilleur des James Bond, ça se laisse voir mais sans plus. Hey Sinon Thomas, je viens de voir le film aussi, et je viens de tilter sur ce comment : « De plus, pour une fois, le personnage féminin n’est pas une potiche siliconée mais une jeune femme difficile à cerner » : Les James Bond Girl n’étaient pas toutes des potiches siliconée déjà^^ Ensuite, mais ce n’est que mon avis, c’est la pire James Bond Girl… Lire la suite »

G.o.T
Invité
exit enfin de « pire beurkman » … ouff…
pour celle du dessus qui ne trouve à cette sublime fille aussi peu de charisme,est ce par pure jalousie ?? moi je m’en contenterai pour les 20 ans qui viennent…
G.o.T
http://gotonair.canalblog.com

POSTÉ PAR G.O.T, 14 DÉCEMBRE 2006 À 04:46

Caro
Invité

Je l’ai ENFIN vu ce fameux James Bond que tout le monde « taillé » ! Et franchement ya pas de quoi, Daniel Craig fait un peu agent du KGB dans la première scène mais après il se rattrape et donne tous ce qu’il a. Pas mal de charisme, une belle gueule, un petit sourire en coin qui ajoute encore une corde à son charme et le duo qu’il forme avec Eva Green roule parfaitement. A ce propos je ne suis pas d’accord Lyd’ pour ta critique sévère. Elle est vraiment bonne dans ce rôle, on a du mal à la cerner.… Lire la suite »

cinecritik
Invité
ENCORE UNE FOIS
encore une fois, sans vouloir te jeter des fleurs, tu as une réelle qualité d’écriture, ton style est clair et précis, et j’apprécie ! Quand on commence à te lire, ça donne envie de continuer ! Tout ça pour dire que tu as été pertinent(e) (fille ou garçon d’ailleur ?) dans ton analyse du film…

POSTÉ PAR CINECRITIK, 19 DÉCEMBRE 2007 À 22:56

Dasola
Invité
un très bon Bond !!

POSTÉ PAR TINALAKILLER, 23 MAI 2009 À 17:32

inthecrazyhead
Invité
Sans doute mon Bond préféré jusqu’à présent, si Skyfall ne le surpasse pas ! Deux heures coupées en deux dans deux ambiances toutes deux efficaces. Ce reboot est prenant du début à la fin, présentant un Bond nettement moins lisse que celui incarné par Pierce Brosnan. Les acteurs sont au poil, Eva Green une révélation et Daniel Craig un vrai coup de coeur. Dommage que Quantum of Solace soit d’un cran en-dessous, il y avait matière à donner une vengeance digne de ce nom !
trackback
[…] orfèvres. Que vaudra ce nouveau et très attendu volet ? Parviendra t’il à surpasser Casino Royale ? Réponse demain […]
trackback
[…] de techniciens orfèvres. Que vaut ce nouveau et très attendu volet ? Parvient-il à surpasser Casino Royale ? […]
trackback
[…] tentent vainement de sauver les meubles. Malheureusement, bien qu’Eva Green (Perfect Sense, Casino Royale) et Rodrigo Santoro (Le dernier rempart, Love actually) limitent la casse, le reste du casting […]
trackback
[…] Mikkelsen et Eva Green n’ont aucune ligne de dialogues dans leurs séquences communes de Casino Royale, ndlr). Dans celui-ci… je ne lui dis pas un mot non plus ! (Il rit) Du coup, nous avons eu […]
trackback
[…] ce genre fortement influencé par la saga Jason Bourne et le reboot réussi de la franchise 007, il n’est pas forcément aisé de convaincre. Avec un budget estimé à […]