still_Workers

WORKERS

6
Salutaire

À LA VEILLE DE LA RETRAITE, LE PATRON DE RAFAEL LUI JOUE UN MAUVAIS TOUR. ETANT IMMIGRANT NON DÉCLARÉ, RAFAEL N’AURA LE DROIT À AUCUNE PENSION.

La rancoeur à l’ouvrage

Si vous ne jurez que par les montages frénétiques, les scénarios soulignant en permanence leurs intentions et les BO tonitruantes, passez votre chemin. Workers n’est pas un film pour vous. Le plan séquence inaugural, lent travelling sur une plage coupée par un mur frontalier, annonce la couleur : prenons le temps. Attention, Workers n’est pas une œuvre qui se languit dans un rythme amorphe et se laisse bercer par un enchaînement de scènes contemplatives ! En revanche, à la frénésie du monde contemporain, il impose la patience dont font preuve les deux héros dans leurs destinées que nous suivons en parallèle. Rafael travaille dans une entreprise qui fabrique des ampoules électriques depuis 30 ans, mais, le jour où il souhaite prendre sa retraite, son dévouement ne sera pas pris en compte. Lidia, elle, est employée par une vieille mexicaine pleine aux as qui n’a d’yeux que pour son chien pourri gâté. Ces deux travailleurs, vont, chacun à leur manière, prendre leur revanche. Mais sans hâte ni précipitation. « La patience vient à bout de tout », dit le proverbe. Workers l’illustre parfaitement, avec malice et ironie, en laissant souffler un vent de comédie absurde. Pas de tagada-tsouin-tsouin, ni de pouet-pouet, l’humour est à froid. Mais il claque. Si le film n’a, sur le moment, l’air de rien, on se surprend à y repenser longtemps après l’avoir vu. Cette œuvre engagée, qui n’a pas d’allure vindicative, nous enseigne que les révolutions les plus efficaces ne sont pas les plus braillardes et que silence et discrétion valent bien des coups d’éclats. A notre époque, qui chérit la fausse provoque et les mots plus hauts que les autres, la leçon est salutaire.

La fiche
thb_BlackCoal

WORKERS
Réalisé par José Luis Valle
Avec Jesus Padilla, Susana Salazar
MEX/ALL – Comédie, Drame
30 octobre 2013
Durée : 90 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de