featured_The-strangers

THE STRANGERS

8
Suspense diabolique

La vie d’un village coréen est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu’inexpliqués, qui frappe au hasard la petite communauté rurale. La présence, récente, d’un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois attise rumeurs et superstitions. Face à l’incompétence de la police pour trouver l’assassin ou une explication sensée, certains villageois demandent l’aide d’un chaman. Pour Jong-gu aussi , un policier dont la famille est directement menacée, il est de plus en plus évident que ces crimes ont un fondement surnaturel… 

Dément.

Des morts violentes, des enquêteurs circonspects et un coin paumé de Corée-du-Sud. Les spectateurs familiers du cinéma du pays du Matin calme croiront être en territoire connu avec ce début rappelant Memories of Murders. Les autres penseront peut être à un Seven délocalisé sous d’autres latitudes. Des impressions qui ne tarderont pas à être dissipées car The Strangers laisse émerger très vite sa singularité par des embardées dans le gore, le burlesque, le surnaturel ou le drame familial. Le mélange est parfois déstabilisant mais il accomplit un tour de force en suscitant simultanément des émotions contraires : le rire et l’angoisse, la mélancolie et la peur.

Résultat : un film à l’intensité stupéfiante, culminant en une scène d’exorcisme vertigineuse où l’absurde le dispute à l’effroi. Na Hong-jin s’était déjà fait remarquer chez nous avec deux thrillers au suspens déjà parfaitement maîtrisé, The Chaser (à découvrir absolument si ce n’est déjà fait) et The Murderer. Il confirme ici que ces éloges ne sont pas usurpés. Certes, il n’échappe pas aux procès cinéphiles, certains l’accusant de dérouler son intrigue sur plus de deux heures et trente minutes – qui passent pourtant sans que l’on s’en rende compte – ou d’autres lui reprochant un dénouement confus. Des plaintes bien minimes comparées au morceau de cinéma qu’offre The Strangers. Préparez-vous à mordre à l’hameçon !

La fiche

the-strangers-poster-affiche

THE STRANGERS
Réalisé par Na Hog-jin
Avec Kwak Do-Won, Hwang Jeong-min…
Corée-du-Sud – Thriller – Horreur
Sortie : 6 Juillet 2016
Durée : 156 min




2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Bruno31100Mr Vladdy Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mr Vladdy
Invité
J’avais aimé « The murderer » et adoré « The chaser » du coup, ce film me botte énormément. Malheureusement, chez moi il a une diffusion chaotique du coup, il y a de fortes chances pour que je le découvre à la télévision ou en blu-ray…
Bruno31100
Invité
Bruno31100
Sublime dans la transmission du virus (un peu comme dans Last train to Busan); çà rebondit, on s’y perd un peu en Vost; à voir pour sortir des sentiers battus des film made in Usa