featured_Notebook

THE NOTEBOOK – N’OUBLIE JAMAIS

8
Culte

Atteinte de la maladie d’Alzheimer, Allie vit en maison de retraite. Chaque jour, Noah lui lit le même livre. Il s’agit du carnet où Allie a consigné sa propre histoire, lorsqu’elle a appris sa maladie. Pour ne pas oublier ses sentiments, elle a écrit, et Noah, inlassablement, lui relit ses propres mots. À travers eux, on la découvre dans les années trente, éperdument amoureuse d’un jeune homme, Noah, que sa mère fera tout pour éloigner d’elle, sa situation n’étant pas jugée assez bonne. Après des années de séparation, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Allie s’apprête à épouser un avocat. Lorsque, par le journal, elle apprend le retour de Noah, l’envie lui prend de le revoir. Echappant à une vie de convenance, les deux jeunes gens se retrouvent et découvrent que leur amour est resté intact. Ils passeront le reste de leur vie ensemble, jusqu’à ce que la mémoire les sépare.

La réputation fait parfois du bien (ou du mal) à un film, sans qu’on l’explique. The Notebook (pitoyablement et discrètement sorti en France sous le titre N’oublie jamais) est un film adapté du roman du même nom signé Nicholas Sparks. Nick Cassavetes, fils du fameux John, s’attaque donc à ce best-seller. À la lecture du synopsis ou en voyant les quelques affiches de promo, on peut rapidement craindre un énième film à l’eau de rose comme Hollywood sait si mal les faire. L’occasion de le voir s’était présenté plusieurs fois auparavant, et chaque fois, j’avais décliné l’invitation, à cause des aprioris énoncés plus haut. Malgré tout, l’histoire avait ce petit quelque chose qui me tentait. J’ai fini par me lancer, et je ne le regrette pas.

Un thème vieux comme le monde et des ficelles assez classiques… c’est assumé. Mais The Notebook se distingue des productions du genre, grâce à une certaine retenue, de beaux et riches dialogues, des acteurs remarquables – d’ailleurs, bien dirigés – et une réalisation toute en délicatesse. Rachel McAdams est formidable, tout comme Ryan Gosling qui convainc davantage film après film.

On imaginait le pire, Nick Cassavetes surprend avec un certain talent, conservant le côté poignant et romanesque – certainement contenu dans le livre – pour nous raconter cette histoire d’amour à travers le temps capable de défier de nombreuses choses comme la distance, la mémoire qui défaille avec l’âge et la médecine elle-même. Ryan Gosling et Rachel McAdams y sont également pour beaucoup tellement le couple qu’ils forment et leur histoire sonnent vrais ( et quelle alchimie entre les deux acteurs ! ). Un film émouvant, avec seules quelques petites imperfections, qui s’imprime en nous plusieurs heures (jours?)  après son visionnage. 

NICK CASSAVETES | USA | 123 MIN | 8 SEPTEMBRE 2004 | RYAN GOSLING, RACHEL McADAMS




10
Poster un Commentaire

avatar
10 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
LIKE CRAZY | Critique du filmzackJijiBenoitChonchon Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
eelsolivier
Invité
eelsolivier
je n’ai pas vu ce film et je ne le connais pas: je ne suis pas un gd amateur des romances en général mais je suis ouvert à tous les styles, alors pourquoi pas?

POSTÉ PAR EELSOLIVER, 19 AVRIL 2009 À 12:26

Eric
Invité
Vu ! Merci de la découverte ! J’ai passé comme qui dirait un super moment.
Dans ton TOP-6 2009 pour le moment on en a 4 en commun ! (et je n’ai pas encore vu WELCOME)

POSTÉ PAR ERIC, 19 AVRIL 2009 À 13:41

Caro
Invité
Fan de Gosling je l’avais acheté en DVD sans même l’avoir vu une première fois avant. Résultat : franchement pas déçue !! J’ai du voir ce film 5 fois et je ne m’en lasse jamais. C’est émouvant et juste, l’histoire est très prenante. En plus les décors et paysages sont fabuleux (vive la Caroline du Nord ^^). Bref je suis ravie que tu l’aies apprécié à sa juste valeur.

POSTÉ PAR CARO, 19 AVRIL 2009 À 22:33

Fanny
Invité

J’ai vu le film au ciné au moment de sa sortie, j’avais beaucoup aimé mais avais mis ça sur le compte de ma sensibilité genre « normal que j’ai aimé, je suis une fille… » etc. Après quelques mois quand le dvd est sorti, je l’ai acheté et ai toujours autant aimé car ce film est effectivement plus qu’une bluette pour midinettes romantiques. C’est un vrai beau film d’amour avec une histoire et des acteurs excellents. Depuis le dvd a fait le tour de mon cercle de relation et tout le monde a été conquis. The Notebook est un peu une sorte… Lire la suite »

Dasola
Invité
Bonjour Wilyrah, j’avais bien aimé ce film mais l’histoire est vraiment très triste. Gosling et Mc Adams ainsi que Rowlands et Garner. Très belle histoire d’amour qui ne tombe pas dans le mélo. Bonne journée.

POSTÉ PAR DASOLA, 24 AVRIL 2009 À 10:23

Chonchon
Invité

C’est vrai que le synopsis, et ta critique, donnent envie. En plus, sans être archi fan, j’aime bien Nick Cassavettes. En ce qui concerne les critiques, je suis d’accord avec toi, et je les soupçonne d’être totalement hypocrites. je suis en ce moment en train de (re)lire « Illusions perdues » de Balzac… qui décrit le monde de la presse et de l’édition au XIXe. Etonnant ! Les journalistes sont « payés » pour écrire en bien ou en mal, se vengent de certains en salissant leur réputation… c’est effroyable ! Et je pense que ça n’a pas changé ! POSTÉ PAR CHONCHON, 24… Lire la suite »

Benoit
Invité
Et dire que je m’attendais à un stupide film à romance de plus. L’engouement que je vois sur les commentaires et ton article Wylirah me donne envie d’en savoir plus.

POSTÉ PAR BENOÎT, 27 AVRIL 2009 À 03:45

Jiji
Invité
Jiji
JAI REGARDER CE FILM PLUS QUE DIX FOI ET A CHAQUE FOI C COM CI C LA PREMIERE,ce film vraiment je noublirai jamais il ma marquer lorsque jaitais adolesente etil me marque toujour alors que j suis marié avec deux enfants.

POSTÉ PAR JIJI, 15 JUILLET 2009 À 15:16

zack
Invité
zack
le plus beau film d’amour de tout les temps 😀 <3 bien sur apré the vow 🙂
trackback
[…] ses instants magiques, que l’on viendrait ranger aux côtés de Blue Valentine, Last Night, N’oublie Jamais et Eternal Sunshine of the Spotless […]