Serena

SERENA

3
Mauvais

À la fin des années 20, George et Serena Pemberton, jeunes mariés, s’installent dans les montagnes de Caroline du Nord, où ils sont décidés à faire fortune dans l’industrie du bois. Dans cette nature sauvage, Serena se montre rapidement l’égale de n’importe quel homme et règne d’une main de fer avec son mari sur leur empire. Lorsque Serena découvre le secret de George alors qu’elle est elle-même frappée par le sort, leur couple passionné et impétueux se fissure. Leur destin les entraîne vers la plus terrible des tragédies…

Au delà des montagnes, le vide.

Après son compatriote Kristian Levring (que nous avions rencontré cet été pour The Salvation), un cinéaste danois réalise à son tour un western se déroulant aux Etats-Unis. Une cinéaste danoise, pour être exact. Cette cinéaste n’est autre que Susanne Bier, connue pour son Brothers (qui sera ensuite adapté à Hollywood) mais aussi pour ses premiers faits d’armes notables avant qu’elle ne traverse l’Atlantique : Open Hearts puis After the wedding avec Mads Mikkelsen ou encore Revenge.

À contrario de The Salvation, le western de Bier ne s’assume pas vraiment et cache en fait une histoire d’amour entachée de folie, de culpabilité, de rédemption et de jalousie… Pour l’occasion, Susanne Bier a reformé le couple d’Happiness Therapy : Bradley Cooper et Jennifer Lawrence. Malheureusement, la réalisatrice ne fait rien de ce casting enviable. Les deux comédiens tentent de donner chair à leurs personnages mais leurs efforts resteront vains tellement ces derniers se voient contraints de camper des personnages aussi détestables que stéréotypés, abandonnés par un scénario terriblement prévisible et superficiel. Pire, cette romance dramatique ne suscite jamais la moindre émotion, accablée par ses clichés et son classicisme distant.

On s’interroge alors sur la viabilité d’une telle entreprise. La photographie, les décors et les costumes ont, certes, été plutôt soignés. Mais est-ce bien suffisant ? Bien laborieuse adaptation, Serena n’est rien d’autre qu’un mélodrame antipathique d’une platitude et d’un ennui absolus. Si vous aimez les romans-photos sur papier glacé, tentez le coup. Sinon passez votre chemin, il y a bien mieux à voir cette semaine. En attendant de retrouver Jennifer Lawrence dans le troisième Hunger Games… 

La fiche

thb_Serena

SERENA
Réalisé par Susanne Bier
Avec Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Rhys Ifans
Etats-Unis – Drame, Romance
Sortie en salles : 12 Novembre 2014
Durée : 105 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de