featured_Rester-vertical

RESTER VERTICAL | Cannes 2016

4
Singulier
 Léo est à la recherche du loup sur un grand causse de Lozère lorsqu’il rencontre une bergère, Marie. Quelques mois plus tard, ils ont un enfant. En proie au baby blues, et sans aucune confiance en Léo qui s’en va et puis revient sans prévenir, elle les abandonne tous les deux. Léo se retrouve alors avec un bébé sur les bras. C’est compliqué mais au fond, il aime bien ça. Et pendant ce temps, il ne travaille pas beaucoup, il sombre peu à peu dans la misère. C’est la déchéance sociale qui le ramène vers les causses de Lozère et vers le loup. 

Il a vu le loup.

    • Cannes et Alain Guiraudie : Grand habitué des sections parallèles cannoises (la Quinzaine des Réalisateurs, Un Certain Regard), Alain Guiraudie connaît, cette année, sa première sélection en compétition avec un long-métrage au titre duplice pour le moins intrigant.
    • Notre avis : Creusant un sillon de plus en plus osé, qui combine, à la fois, la poésie, la crudité et le réalisme, Alain Guiraudie s’est, cette fois, empêtré dans un scénario décousu, pétri de symboles clignotants sur la paternité. Sa direction d’acteurs et son sens de l’image donnent au film un relief appréciable mais la douche reste très froide après la réussite représentée par L’Inconnu du Lac.
    • Accueil presse/public : 50/50. Adoré par certains, détesté par d’autres, Rester Vertical a connu un accueil poli en séance officielle. Sans toutefois déchaîner les passions.
    • Palmomètre : Difficile d’imaginer le film au palmarès même si sa singularité peut avoir séduit quelques membres du jury. Un Prix du Jury serait alors une excellente alternative.

 

 
RESTER VERTICAL – France – Sortie prévue : 24 Août 2016. Réalisé par : Alain Guiraudie. Avec : Damien Bonnard, India Hair, Raphaël Thiéry… Durée : 100 minutes. 




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de