still_MonumentsMen

MONUMENTS MEN

4
Tiède

En pleine Seconde Guerre mondiale, sept hommes qui sont tout sauf des soldats – des directeurs et des conservateurs de musées, des artistes, des architectes, et des historiens d’art – se jettent au cœur du conflit pour aller sauver des œuvres d’art volées par les nazis et les restituer à leurs propriétaires légitimes. Mais ces trésors sont cachés en plein territoire ennemi, et leurs chances de réussir sont infimes. Pour tenter d’empêcher la destruction de mille ans d’art et de culture, ces Monuments Men vont se lancer dans une incroyable course contre la montre, en risquant leur vie pour protéger et défendre les plus précieux trésors artistiques de l’humanité…

Les Douze Salop-Arts

Il y a deux semaines, l’équipe de Monuments Men était en France pour nous présenter ce film inspiré d’une invraisemblable et pourtant réelle histoire s’étant déroulée lors de la seconde guerre mondiale. Sous l’occupation nazie, d’innombrables oeuvres ont été volées par l’armée du führer (qui nourrissait l’espoir d’ouvrir un énorme musée réunissant ces chefs d’oeuvre artistiques), si bien qu’une bande de militaires majoritairement américains (composée d’architectes et experts en art) fut dépêchée sur le Vieux Continent pour tenter de récupérer et sauver ces oeuvres inestimables du patrimoine mondial. Alors qu’Hitler sentait la défaite approcher, il demanda à ce que celles-ci soient détruites s’il venait à être vaincu ou tué. Le temps était donc compté pour les Monuments Men…

George Clooney avait un sujet en or entre ses mains. Choisissant de raconter cette incroyable aventure humaine et historique sur un ton plutôt humoristique, The Monuments Men est un film qu’il a souhaité inscrire dans la lignée du classique Les douze salopards, bien qu’il risque aussi d’évoquer des comédies cultes comme La septième compagnie ou La grande vadrouille aux cinéphiles les plus nostalgiques. Assez burlesque, le long-métrage ne se prend pas au sérieux malgré un contexte délicat. Si le choix de privilégier la légèreté à l’émotion (parfois plombante ou agaçante) peut se comprendre et se justifier, on regrette néanmoins qu’il se fasse aux dépens de la dimension dramatique évidente. En effet, le ton très désinvolte qu’a voulu instauré Clooney à son film le pénalise trop souvent de ce point de vue là : au lieu d’être captivé et de réellement sentir les enjeux et le danger des situations dans lesquelles se sont mis la bande des Monuments Men, le spectateur prend cette histoire avec plus d’indifférence qu’il n’en faudrait. Ces hommes-là ayant mis leur vie en péril pour sauver une grande partie du patrimoine artistique mondial, certains ayant même perdu la vie dans cette mission, peut-être méritaient-ils un hommage plus vibrant que ce sympathique buddy-movie qui nous emmène des côtes normandes à l’Europe de l’Est sur les traces de la Madone de Bruges

Cette grosse réserve et ce véritable regret évoqués, Monuments Men se laisse agréablement suivre pour peu que l’on ne soit pas trop exigeant (et plutôt curieux) ou que l’on apprécie l’irrésistible tandem formé par Bob Balaban et Bill Murray (déjà à l’affiche de Moonrise Kingdom). Les autres interprètes en revanche cabotinent généreusement (Jean Dujardin en tête…) et semblent s’amuser comme des petits fous sous la caméra de leur compère. Leur bonne humeur et leur énergie sont communicatives, Monuments Men s’apprécie ainsi comme un divertissement historique mais ne deviendra assurément pas un véritable monument du cinéma.

La fiche
thb_BlackCoal

MONUMENTS MEN
Réalisé par George Clooney
Avec George Clooney, Matt Damon, Bill Murray, Bob Balaban, John Goodman, Jean Dujardin, Cate Blanchett…
Etats-Unis – Comédie, Drame historique
12 mars 2014
Durée : 118 min




2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
selenieMichael Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michael
Invité
Michael
Projection prévue demain matin 11h. Le côté grave du film selon toi n’est donc pas assez mis en avant… Nous en reparlerons ici même.
selenie
Invité
Assez d’accord avec l’argumentaire mais je serais un peu moins sévère sur le résultat final. Agréable et plaisant à défaut d’être le meilleur de Clooney… 2/4