still_Les-derniers-jours

LES DERNIERS JOURS

4
Très moyen

UNE PHOBIE ÉPIDÉMIQUE DES ESPACES OUVERTS A RÉDUIT L’HUMANITÉ À VIVRE À L’INTÉRIEUR. MARC DOIT RETROUVER SA PETITE COPINE JULIA, SANS SORTIR À L’EXTÉRIEUR.

Virus casanier

Ceux qui avaient réalisé l’intrigant mais décevant Infectés en 2010 nous proposent là un film usant des mêmes recettes pour un résultat plutôt similaire. Dans la lignée d’un Blindness où la population se retrouve calfeutrée à l’intérieur, obligée de se rationner en eau et vivres, tout en vivant dans la peur des autres et celle d’avoir perdu ses proches, frappée par ce mystérieux fléau qui entraîne le chaos dans la ville de Barcelone (on imagine que les autres villes sont touchées également et que cette épidémie est à l’échelle mondiale), Les derniers jours n’évoquent pratiquement pas les causes de ce phénomène inexplicable.

Comme Les derniers jours n’est pas un film hollywoodien – bien qu’il soit distribué par la WB – les réalisateurs sont obligés de densifier l’intrigue et la psychologie des personnages pour compenser la non-abondance d’effets spéciaux. Malheureusement, cette histoire d’amitié inattendue, où un patron et son employé se rapprochent dans des conditions extrêmes pour survivre ensemble et retrouver leurs proches, peine parfois à convaincre et leur compagnie n’est pas des plus plaisantes. Les séquences émotionnelles sont d’ailleurs les plus gênantes dans le film (manquant d’une sincère sensibilité et d’acteurs capables d’interpréter ces émotions sans tomber dans la caricature) qu’il s’agisse du tandem professionnel que du couple amoureux.

Si l’on appréciera un sens esthétique notable, offrant quelques jolies séquences, et l’idée d’un virus plus psychologique que bactériologique, on regrettera cependant que l’épilogue s’éternise dans ce faux-suspens guimauve avant de nous imposer maladroitement l’évolution des futures générations au lieu de la suggérer subtilement. Certaines portes ouvertes sont parfois bienvenues, le spectateur n’ayant pas forcément besoin qu’on lui mâche le travail pour imaginer ou comprendre vers quelle direction tendrez la suite de l’histoire. Un petit film qui se voudrait grand mais qui ne devrait pas perdurer longtemps en salles en dépit de ses bonnes intentions. 

thb_Les_Derniers_jours

LES DERNIERS JOURS

RÉALISÉ PAR ALEX & DAVID PASTOR

ESPAGNE – 100 MIN – THRILLER

AVEC QUIM GUTTIERREZ, MARTA ETURA

7 AOÛT 2013




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de