featured_Le-13E-guerrier

LE 13E GUERRIER

7
Sous-estimé

Contraint à l’exil par son calife, pour avoir seduit la femme d’un autre, Ahmed Ibn Fahdlan est envoyé comme ambassadeur en Asie mineure. Une prophétie l’oblige à devenir le « 13e Guerrier » d’un groupe de Vikings partant porter secours au seigneur Rothgar, dont le village est régulierement attaqué par une horde de démons, mi-humains mi-animaux. Au cours de ce long périple vers le nord de l’Europe, Ahmed apprend la langue de ses compagnons et le maniement des armes. Sur place, il devra affronter ses propres peurs.

Choc des cultures.


Au royaume d’Hollywood, les différends artistiques et les conflits entre réalisateurs et producteurs sont malheureusement monnaie courante. Beaucoup moins connu que les précédents films du cinéaste, Le 13ème Guerrier est l’adaptation du roman Le Royaume de Rothgar (Eater of the Dead) de Michael Crichton. Grandement inspiré par la légende de Beowulf et les récits de Ahmed Ibn Fahdlan, cette fresque épique et ambitieuse donnera du fil à retordre à John McTiernan qui se verra retirer le final cut au profit de son co-producteur : Michael Crichton.

Lorsqu’on connaît le talent (voire le génie) de McTiernan, il est regrettable de constater que nous ne verrons sûrement jamais sa version du film. Pourtant, on reconnaît son travail dans la mise en scène et son souci du détail. Entièrement éclairées en lumière naturelle, les images sont tout simplement somptueuses et prouvent que la boulimie numérique actuelle est regrettable, cet usage abusif ne permettra jamais de parvenir à un tel rendu. Allié au casting nordique et aux reconstituions minutieuses des coutumes et village vikings, le film offre une véritable immersion où la frontière entre réel et imaginaire se brouille.

Malgré ses défauts et facilités scénaristiques, le film offre une belle histoire d’amitié entre Ahmed, Herger, Buliwyf et les autres vikings. Le choc des cultures entre l’arabe raffiné, poète de bonne famille, et les vikings, redoutables guerriers, ne se base pas sur le rejet de l’autre mais sur l’acceptation, la compréhension tout au long du récit. Un bon point qui rythme le récit efficacement jusqu’à faire évoluer des batailles avec l’acclimatation de son personnage principal (sobrement interprété par Antonio Banderas).

Le 13ème Guerrier offre une aventure épique, à la réalisation exemplaire, dont la BO de Jerry Goldsmith nous emporte avec brio jusqu’aux portes du Valhalla. Malgré cela, l’espoir de découvrir un director’s cut résiste toujours dans le cœur des fans. Un coup du sort que McTiernan connaitra à nouveau avec le catastrophique Rollerball.

La fiche

thb_Le-13E-guerrier

LE 13E GUERRIER
Réalisé par John McTiernan
Avec Antonio Banderas, Dennis Storhoi, Vladimir Kulich…
Etats-Unis – Aventure
Sortie : 18 Août 1999
Durée : 130 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de