featured_la-tete-haute

LA TÊTE HAUTE

6
Très honorable

Le parcours éducatif de Malony, de six à dix-huit ans, qu’une juge des enfants et un éducateur tentent inlassablement de sauver.

La rage au ventre.

L’an passé, Cannes avait ouvert son festival avec le très glamour mais franchement médiocre Grace de Monaco. Pour cette 68e édition présidée par les frères Coen, les organisateurs ont fait un choix moins clinquant, mais plus cohérent et donc forcément plus intéressant, en offrant à La tête haute d’Emmanuelle Bercot l’occasion d’ouvrir les festivités.

Mettre à l’honneur un film d’auteur, qui plus est celui d’une cinéaste qui compte de plus en plus dans l’hexagone, est une option tout à fait louable. Pour couronner le tout, son film bénéficie de la présence d’un casting plutôt plaisant. Cette distribution, justement, est l’un des atouts principaux de ce long-métrage rageux et percutant. Tandis que l’expérimentée Catherine Deneuve assure une solide prestation en juge référentielle, le jeune Rod Paradot se révèle face à un Benoit Magimel que l’on avait rarement vu aussi bon – il trouve ici l’un de ses plus beaux rôles.

Pas dénué de défauts – trop long, souvent prévisible et mal conclu – La tête haute suit la destinée de Malony, garçon endiablé tombé dans la délinquance dès son plus jeune âge et négligé par une mère immature et dépassée. Le sujet du film de Bercot est fort et les intentions sont louables : mettre en lumière la fataliste mission des services d’aide à l’enfance et l’impuissance de la justice, tout en dressant le portrait d’un garçon déchiré entre sa quête de reconnaissance et sa rage intérieure consumante. Il est en revanche regrettable que le film ne nous épargne pas certains rebondissements téléphonés et une mécanique narrative parfois trop évidente, qui étouffe une émotion qui aura pu naître. 

Malgré quelques faiblesses qui sautent aux yeux et un dénouement assez maladroit, La tête haute est un drame social de fort belle facture et un film d’ouverture plus qu’honorable dont peut être fière son auteur et ses irréprochables comédiens.

La fiche

aff_La-tête-haute

LA TÊTE HAUTE
Réalisé par Emmanuelle Bercot
Avec Catherine Deneuve, Rod Paradot, Benoît Magimel, Sara Forestier…
France – Drame
Sortie en salle : 13 Mai 2015
Durée : 120 min




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
mickael Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
mickael
Invité
mickael
Très bon film, qui m’a beaucoup touché… Le jeu d’acteurs y est vraiment très juste.
Je n’ai observé aucune longueur pour ma part.
Etant éducateur de métier, forcément, ce film restera longtemps en mémoire…