still_Insidious2

INSIDIOUS : CHAPITRE 2

1
Poubelle

Suite aux événements du premier volet, la famille Lambert tente de reprendre une vie normale, mais le monde des esprits semble en avoir décidé autrement.

Suite insidieuse

James Wan est un réalisateur déroutant. Abonné à un genre (dont il souhaite se défaire) qui fournit majoritairement de fantastiques daubes paresseusement formatées et sans aucune imagination, le revoilà déjà avec son second film de l’année 2013, seulement 2 mois plus tard. Celui qui mettait en oeuvre un vrai savoir-faire et habitait astucieusement la demeure des Perron dans l’élégant et efficace The Conjuring se contente ici de pondre une suite sans aucune imagination, d’un niveau plus affligeant encore que le premier épisode hyper-rentable au box-office US. Dans ce second volet à l’intrigue abrutie, Wan accumule nonchalamment les scènes, toutes tournées à la va-vite avec une batterie d’effets réchauffés jusqu’à l’usure qui ne suscite rien d’autre que les éclats de rire. Là où les codes du genre étaient judicieusement respectées dans The Conjuring, Insidious donne la désagréable impression de regarder un film gadget, réalisé sans la moindre once de conviction, le carnet de route et le crayon sous la main (reflets de miroir, check, armoire obscure, check, porte rouge, check…). L’objectif était d’approfondir la mythologie de ce qui ressemble de plus en plus à une énième franchise sans âme dont l’auteur ne semble guère se soucier. Tout ce que ce Insidious II parvient à faire est de renforcer l’impression de ridicule ressentie dès le numéro 1.

Le tandem Wan-Whannel se prend donc les pieds dans le tapis et se vautre avec fracas. Le contraste avec le (très récent) précédent film de Wan n’en est d’ailleurs que plus éloquent. Non seulement ce deuxième chapitre n’a pas peur de s’engouffrer de bon coeur dans le n’importe quoi, celui-ci se permet même de prendre sans détour ses spectateurs pour des imbéciles avec un sous-texte confirmant qu’il n’était jamais question de création ou de divertissement mais bien uniquement d’argent. Le votre. L’opportunisme mercantile à son firmament. 

La fiche
thb_BlackCoal

INSIDIOUS : CHAPITRE 2
Réalisé par James Wan
Avec Patrick Wilson, Rose Byrne
USA – Tâcheron horrifique
2 octobre 2013
Durée : 105 min




3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
FLOP FILMS 2013 | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAFabRFlow Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Flow
Invité
Après le calamiteux premier opus, je ne comptais pas regarder celui-ci. Ta critique ne fait que le confirmer. Je préfère rester sur l’aura positive et flippante de The Conjuring.
FabR
Invité
FabR
C’est dommage parce que ce deuxième volet est plus proche de Conjuring que d’Insidious 1…
trackback
[…] Insidious 2 – James Wan […]