featured_Dheepan

DHEEPAN

5
Plutôt décevant

Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer.

Baisse de régime.

Les auteurs habitués de la compétition cannoise connaîtraient-ils une petite baisse d’inspiration ? C’est la question que l’on est désormais en droit de se poser après la projection de plusieurs films décevants par rapport aux réussites traditionnelles de leurs réalisateurs. Après Kore-Eda et Gus Van Sant, c’est désormais Jacques Audiard qui vient s’ajouter à la liste de cinéastes ayant délivré, cette année, un cru mineur.

Moins percutant qu’à l’accoutumée, le réalisateur d’Un Prophète s’attarde, dans Dheepan, sur le destin de trois réfugiés contraints de s’adapter à la culture de leur nouveau pays. Avec application et finesse, il dépeint le quotidien délicat de ces personnages propulsés au sein d’une société qui les ostracisent. Mais, alors que cette chronique sociale parvenait à fuir les clichés et à renouveler en profondeur le cinéma d’Audiard, sa lente mutation en thriller bancal, aussi sec que violent, arrive bien (trop) vite et finit par gâcher une belle idée de départ.

La fiche

thb_Dheepan

DHEEPAN
Réalisé par Jacques Audiard
Avec Antonythasan Jesuthasan, Kalieaswari Srinivasan, Claudine Vinasithamby…
France – Drame
Sortie en salle : 26 Août 2015
Durée : 109 min




3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
WidescreenChrisPaul Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Paul
Invité
Paul
L’ayant vu je ne trouve pas qu’il soit décevant, dommage d’être aussi tranché et concis dans son avis.
Chris
Invité
La première partie du film est vraiment excellente, même si on est tous d’accord sur la faiblesse de la deuxième (et sur la toute fin…). http://www.christoblog.net/2015/08/dheepan.html

Une remarque : le Kore-Eda de cette année est pour moi un chef-d’oeuvre, peut-être son meilleur film. Pas d’accord avec toi du tout.

Widescreen
Invité
Widescreen
Encore un coup d’éclat de J. Audiard. Ancré dans le film de genre et le film d’auteur populaire sans concession. Tout est dans le cadre, dans la substance, celui d’une histoire, celui des images. Assurément, un des meilleurs réa français actuel et sans conteste le plus doué avec la panoplie étendue qu’offre le cinéma.