thb_dec12

RATTRAPAGES : L’ODYSSÉE DE PI, JACK REACHER, LES HAUTS DE HURLEVENT

ANG LEE | DRAME | USA | 125 MIN | 19 DÉC. 2012 | SURAJ SHARMA, IRRFAN KHAN, GERARD DEPARDIEU

Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d’un canot de sauvetage. Seul, ou presque… Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable. Considéré par de nombreux blogueurs comme l’un des meilleurs films de l’année, rejoints par Barack Obama lui-même, L’odyssée de Pi est l’adaptation réputée impossible du roman de Yann Martel. l. Doté d’une 3D sublime et d’une mise en scène soignée et maîtrisée de bout en bout, le film de Ang Lee tient ses promesses et nous offre 125 minutes de divertissement, d’amusement et d’inquiétude face au sort de Pi Patel – aka Piscine. Un film idéal pour les fêtes, le genre de plaisir que l’on s’offre en famille et qui saura contenter petits et grands, juniors et seniors. 

 note_L1_4

CHRISTOPHER McQUARRIE | ACTION | USA | 131 MIN | 26 DÉC. 2012 | TOM CRUISE, ROSAMUND PIKE, RICHARD JENKINS

Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de son interrogatoire, le suspect ne prononce qu’une phrase : « Trouvez Jack Reacher. » Commence alors une haletante course pour découvrir la vérité, qui va conduire Jack Reacher à affronter un ennemi inattendu mais redoutable, qui garde un lourd secret. Produit formaté pour le grand public et programmé en pleine période de Noël, Jack Reacher est un film d’action efficace et appréciable qui se laisse suivre avec plaisir malgré trente bonnes minutes en trop. L’humour est sec, l’intrigue tient suffisamment la route, les acteurs font le taf et le suspens reste presque intact sur plus de deux heures. Que reprocher à ce divertissement plutôt costaud, si ce n’est sa longueur et la présence du toujours aussi monolithique Tom Cruise dans le rôle phare ? Pas grand chose. L’objectif était de nous divertir, la mission est accomplie. 

note_L1_3

 

ANDREA ARNOLD | ROMANCE | UK | 128 MIN | 5 DÉC. 2012 | SHANNON BEER, SOLOMON GLAVE, KAYA SCODELARIO

Angleterre – XIXème siècle. Heathcliff, un enfant vagabond, est recueilli par M. Earnshaw qui vit seul avec ses deux enfants, Hindley et Cathy, dans une ferme isolée. Heathcliff est bientôt confronté aux violences de Hindley, jaloux de l’attention de son père pour cet étranger. Le jeune garçon devient le protégé de Cathy. A la mort de M. Earnshaw, Cathy est courtisée par le fils de riches voisins, laissant peu à peu Heathcliff à la merci de Hindley. A l’annonce du prochain mariage de Cathy, Heathcliff s’enfuit. L’attachement fraternel qu’il vouait à Cathy se transforme alors en un amour obsessionnel. Le roman d’Emily Brontë a été de nombreuses fois porté à l’écran, pas toujours avec réussite. La cinéaste britannique Andrea Arnold, qui nous avait offert le remarquable Fish Tank et le prenant Red Road, nous offre à son tour sa vision de l’œuvre avec une réécriture épurée, sensorielle, sombre et dépouillée. Disons-le tel quel : la première heure est une merveille. La seconde, en revanche, est plus bancale, mais prenante. Arnold confirme, avec ce troisième film d’une beauté sidérante, qu’elle pourrait bien devenir une cinéaste majeure de cette décennie. 

note_L1_4




6
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Kaya Scodelario | EntretienALL IS LOST : la critique | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAfilm streamingFlow[récap] LES BLEUS DE 2012 : LES BONS FILMS « LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMA Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
[…] L’ODYSSEE DE PI, de Ang Lee […]
Flow
Invité
Tu as bien aimé Jack Reacher c’est cool ! Le film sans être transcendant se laisse suivre sans déplaisir.
Flow
Invité
Et bien j’ai enfin vu Pi et je dois avouer qu’il m’a provoqué des choses^^
film streaming
Invité
j’adore Jack Reacher ,il ‘ma fait beaucoup de plaisir .http://www.mistergoodmovies.net
trackback
[…] termes d’ennui que de sensations. Si Gravity était une expérience technique renversante et L’odyssée de Pi une charmante aventure sensorielle, All is lost n’est qu’un moment de solitude et de […]
trackback
[…] avez tourné pour Andrea Arnold dans l’éblouissant Les hauts de hurvelent, maintenant avec Francesca (Gregorini), est-ce plus confortable pour une comédienne d’être […]