still_11.6

11.6

 

TONI MUSULIN EST CONVOYEUR DE FONDS DEPUIS DIX ANS. LE 5 NOVEMBRE 2009, À 10 HEURES DU MATIN, IL APPUIE DOUCEMENT SUR L’ACCÉLÉRATEUR DE SON FOURGON BLINDÉ. À L’ARRIÈRE DE SON VÉHICULE, 11.6 MILLIONS D’EUROS… Il n’aura fallu que quelques années au cinéma pour s’emparer de l’histoire rocambolesque du hold-up le plus pacifique du siècle, réalisé en 2009 par le convoyeur de fond rhodanien Toni Musulin. Pour incarner ce personnage qui a marqué l’actualité et reçu une certaine approbation populaire, le réalisateur a choisi le talentueux François Cluzet. Le choix peut paraître pertinent, l’acteur étant un comédien confirmé et reconnu. Cependant, il est difficile d’associer celui-ci au personnage ayant défrayé la chronique. Cette réserve mise de côté, le film 11.6 est plutôt réussi même s’il suit un parcours prudent et balisé dans son déroulement et sa mise en scène – dans la vaine des polars à la française. En fin de visionnage, quelques moments éloquents restent en mémoire mais le mystère entourant le personnage demeure, malgré une volonté manifeste d’explorer davantage les circonstances qui l’auront conduit à commettre ce vol orchestré et réussi prodigieusement.

PHILIPPE GODEAU | DRAMA | FRA | 102 MIN | 3 AVRIL 2013 | FRANCOIS CLUZET, BOULI LANNERS, CORINNE MASIERO




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de