featured_Café-society

CAFÉ SOCIETY

7
Joli millésime

New York, dans les années 30. Coincé entre des parents conflictuels, un frère gangster et la bijouterie familiale, Bobby Dorfman a le sentiment d’étouffer ! Il décide donc de tenter sa chance à Hollywood où son oncle Phil, puissant agent de stars, accepte de l’engager comme coursier. À Hollywood, Bobby ne tarde pas à tomber amoureux. Malheureusement, la belle n’est pas libre et il doit se contenter de son amitié. Jusqu’au jour où elle débarque chez lui pour lui annoncer que son petit ami vient de rompre. Soudain, l’horizon s’éclaire pour Bobby et l’amour semble à portée de main… 

La recette Woody.

Ces dernières années, l’inimitable Woody Allen semble branché sur courant alternatif. Après le blafard Magic in the moonlight, il s’était rattrapé avec le réjouissant L’homme irrationnel, offrant enfin à Emma Stone un rôle taillé sur mesure. Alors que Jesse Eisenberg le retrouve pour Café Society, c’est une autre étoile montante d’Hollywood qui récolte la lumière chez le cinéaste new-yorkais : Kristen Stewart. 

Au coeur d’une intrigue amoureuse dont le cinéaste à lunettes a le secret, la comédienne trouve un rôle ambivalent qui lui sied à merveille. Son personnage permet à Allen de se jouer des frustrations et actes manqués amoureux. À 80 ans, le new-yorkais semblent regarder autant vers l’avant qu’en arrière. Doit-on voir dans Café Society une petite résonance à Annie Hall (évoqué récemment sur LBDM) ? Une lettre d’amour nostalgique à celle qu’il aurait aimé follement et, peut-être, jamais oubliée ?

Sa romance contrariée fait mouche, bien aidée par une distribution irréprochable et quelques saillies humoristiques des plus savoureuses. Alors que l’on s’était régulièrement interrogés sur la capacité de ce cher Woody à se réinventer, celui-ci répond de fort belle manière avec ce Café society qui, s’il n’a rien d’inédit dans la filmographie de son auteur, apporte quelques nouvelles partitions existentielles et sentimentales du plus bel effet. L’épilogue, magnifique de pudeur et de simplicité, s’imprègne définitivement dans le coeur pour nous raccompagner vers une mélancolique descente de marches.

La fiche

thb_Cafe-society

CAFÉ SOCIETY
Réalisé par Woody Allen
Avec  Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Steve Carell…
Etats-Unis – Comédie, Romance, Drame
Sortie : 11 Mai 2016
Durée : 96 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de