brooklyn-village

BROOKLYN VILLAGE

6
Sensible

Une famille de Manhattan hérite d’une maison à Brooklyn, dont le rez-de-chaussée est occupé par la boutique de Leonor, une couturière latino-américaine. Les relations sont d’abord très cordiales, notamment grâce à l’insouciante amitié qui se noue entre Tony et Jake, les enfants des deux foyers. Mais le loyer de la boutique s’avère bien inférieur aux besoins des nouveaux arrivants. Les discussions d’adultes vont bientôt perturber la complicité entre voisins. 

Entre les murs.

Brooklyn. Son âme qui évoque mille images et son visage en pleine transformation. Le titre français de ce film présenté au Festival de Deauville se focalise sur l’aspect « village » de cet arrondissement new yorkais, sa vie de quartier, ses habitants. Mais c’est bien le titre original qui révèle le sujet principal. Les Little Men, les « petits hommes », ce sont Jake et Tony. Le premier, rejeton d’un comédien et d’une psychothérapeute, déménage avec ses parents dans l’appartement situé au dessus de la boutique de la mère du second, qui élève seule son fils. Ils ne viennent pas du même milieu social, ne partent pas avec les mêmes chances dans la vie, mais ces considérations d’adultes n’ont que peu d’importance: entre eux naît une complicité immédiate, évidente.

Le duo se complète, Tony est aussi extraverti que Jake est taciturne. L’équilibre est parfait jusqu’à ce que les querelles de leurs parents commencent à esquinter le lien qui les unit. Ce qui se joue, en toile de fond, c’est la gentrification, c’est-à-dire au phénomène d’embourgeoisement lié à l’arrivée, dans des quartiers peu favorisés, de nouveaux habitants aisés. Et au premier plan, c’est la complicité des deux garçons qui en subit les conséquences. Brooklyn Village ne raconte pas davantage que cela : une histoire d’amitié entre deux ados secouée par les préoccupations des adultes qui les dépassent, un récit d’apprentissage, d’égratignures qui font grandir. Mais le tout est narré à travers la caméra sensible d’Ira Sachs. Un film aussi humble que beau.   

brooklyn-village-affiche-little-men-french-poster

BROOKLYN VILLAGE
Réalisé par Ira Sachs
Avec Theo Taplitz, Michael Barbieri, Greg Kinnear, Jennifer Ehle, Tania Balsam…
Etats-Unis – Drame
Sortie : 21 Septembre 2016
Durée : 85 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de