featured_BloodTies

BLOOD TIES

6
Trop scolaire

New-York, 1974. Chris est libéré de prison pour bonne conduite et a l’espoir que son entourage lui ait pardonné. Mais bien vite, son passé le rattrape.

Les liens du sang

Après le film de potes inégal Les petits mouchoirs et le très réussi Ne le dis à personne, Guillaume Canet présentait cette semaine son nouveau film, le remake américain du polar français Les Liens du sang. Dans le métrage de Jacques Maillot qui se déroulait à Lyon, Guillaume Canet interprétait le flic vertueux et François Cluzet campait le grand frère ayant choisi la voie de la criminalité. Canet a casté les excellents Billy Crudup et Clive Owen pour reprendre ces deux rôles et ce tandem est l’atout indéniable de cette version anglophone. Le reste du casting n’est pas en reste avec notamment les impeccables Zoe Saldana (Avatar, Colombiana) et Matthias Schoenaerts (Bullhead, De rouille et d’os). Le vétéran James Caan, l’attendrissante Mila Kunis et l’inégale Marion Cotillard complètent ce casting quatre étoiles. Pour transposer son histoire outre-atlantique, Canet a eu la judicieuse idée de demander l’assistance de James Gray, spécialiste du polar, pour la réécriture du scénario. On se doute que ce dernier a du également lui glisser quelques conseils niveau mise en scène. Ainsi, Blood Ties ressemble pour beaucoup à une oeuvre du cinéaste new-yorkais. Les thématiques rappellent d’ailleurs énormément le notable La nuit nous appartient qui réunissait également deux frères dont le lien était perpétuellement contrarié par leurs destins diamétralement opposés. Malheureusement, Blood Ties n’est pas de ce calible. Son défaut majeur est son manque de rythme très handicapant qui fait de celui-ci un long-métrage beaucoup trop lisse et impersonnel, manquant singulièrement de chair comme d’ampleur : il souffre tant de sa forme trop scolaire que de son fond pas suffisamment fouillé. On aurait souhaité que Canet étoffe davantage les personnages plutôt que de se reposer sur le talent évident de ses interprètes dont les excellents Billy Crudup et Clive Owen, qui compensent ce manque d’épaisseur par un jeu tout en nuances et en non-dits. Le potentiel était là : casting remarquable, photographie soignée, bande-son adéquate, intrigue classique mais efficace… Le résultat manque seulement un peu d’âme. 

La fiche
thb_BlackCoal

BLOOD TIES
Réalisé par Guillaume Canet
Avec Clive Owen, Billy Crudup, Marion Cotillard, Mila Kunis, Lili Taylor, Zoe Saldana
FRA/USA – Polar, Drame
30 octobre 2013
Durée : 127 min




4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
LinaxTHE IMMIGRANT | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAchonchon44selenie Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
selenie
Invité
Beaucoup aimé pour ma part, même si il manque plus d’ampleur et de nervosité ça reste un polar très bien écrit et efficace. 3/4
chonchon44
Invité
En même temps… il fait fort, le gars Canet ! Ca ne doit pas être simple de s’attaquer à la machinerie hollywoodienne. Je suis curieuse de voir ça, de toutes façons.
trackback
[…] a rencontré à l’occasion d’un dîner avec son époux, Guillaume Canet, pour le film Blood Ties dont il a co-signé le scénario. Elle se voit ici offrir son véritable premier rôle-titre en […]
Linax
Invité
Linax
Franchement, c’est un film plat, sans intérêt.. il peine à démarrer donc j’ai abandonné en plein milieu… Grosse déception pour moi car le pitch était parfait.