featured_AmericanNight2

AMERICAN NIGHTMARE 2 : ANARCHY

4
Très moyen

Leo, un homme sombre et énigmatique, brigadier de police, est hanté par la disparition de son fils. S’armant d’un arsenal offensif et défensif, cet homme possédé est résolu à se purger de ses démons. Eva, une mère célibataire tentant tant bien que mal de joindre les deux bouts, et sa fille adolescente Cali vivent dans un quartier défavorisé et n’ont pas les moyens de s’offrir une bonne protection. Quand une poignée de «purgeurs» masqués pénètrent chez elles et les capturent, elles n’ont d’autre choix que de s’en remettre à leur libérateur fortuit, Leo.

Cauchemar évité

Avec ses personnages sans relief et archétypaux, ses interprètes médiocres (voire très mauvais) et sa timide ébauche éthico-politique (sans parler du groupuscule rebelle), American Nightmare 2 ressemble effectivement à une piètre série B difficilement crédible. Mais là où le premier épisode n’était que déception malgré un potentiel franchement intéressant, ce second volet tient davantage la route en mode « survival » à la Walking Dead, les protagonistes devant échapper à ceux qui « purgent » plutôt qu’aux rôdeurs. 

La mise en scène de James DeMonaco est toujours aussi tape à l’oeil – pas étonnant que le bonhomme soit produit par Michael Bay – et le film se consomme plus qu’il ne s’apprécie. Sans surprise, le sujet est abordé avec (trop de) légèreté, mais cette suite reste un divertissement paresseux acceptable à condition d’avoir des attentes très réduites. 

La fiche
thb_AmericanNightmare2

AMERICAN NIGHTMARE 2 : ANARCHY
Réalisé par James DeMonaco
Avec Frank Grillo, Carmen Ejogo, Zach Gilford
Etats-Unis – Thriller, Série B
23 Juillet 2014
Durée : 103 min




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
ChonchonAelezig Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ChonchonAelezig
Invité
Je viens de voir le 1 qui m’a énormément déçue malgré l’idée de base super intéressante. Vu ce que tu dis sur le 2, on dirait que c’est pire ; il n’y a même plus cet effet de surprise et encore moins d’analyse, apparemment.