featured_after-earth-smith

AFTER EARTH

2
Simpliste

1000 ans après un cataclysme forçant les humains à quitter la Terre, Nova Prime est devenue la nouvelle planète occupée par notre espèce. Le général Cypher Raige, de retour d’une longue mission, retrouve sa famille (et son rôle de père auprès de Kitai, son fils de 13 ans). Lorsqu’une tempête d’astéroïdes endommage le vaisseau de Cypher et Kitai, ils s’écrasent sur la Terre, devenue très dangereuse.

Deux têtes à claques pour le prix d’une

Par souci d’honnêteté, je me dois de commencer cette critique par un aveu. Fut un temps, j’ai aimé ce que faisait Shyamalan. L’aspect naïf, sincère et personnel de ses films me touchait. Et puis la naïveté est devenue de la franche niaiserie, la simplicité de la facilité, et malgré ma bonne volonté je n’ai plus pu. Malheureusement, After Earth est dans la lignée de ses réalisations fadasses où l’originalité dans quelque domaine que ce soit est violemment bannie.

Will Smith joue ici un soldat d’élite admiré de tous dans un monde post-apocalyptique, un rôle à la hauteur de son ego. Jaden Smith est un adolescent qui a la lourde ambition de se montrer digne de son illustre père et en a enfin l’occasion quand leur vaisseau s’écrase sur la Terre, les laissant (hélas, mille fois hélas) seuls survivants. Smith père est gravement blessé, Smith fils doit donc s’aventurer seul sur notre belle planète devenue hostile à l’homme pour récupérer une balise indispensable à leur survie. L’essentiel du film consiste donc à suivre la tête d’ahuri de Junior (je sais, je sais, c’est méchant de vanner sur la génétique) bravant les dangers de la jungle, guidé par la voix paternelle. Et ce jusqu’à un final sans surprise qui peut vous émouvoir si vous vous êtes senti impliqué dans ce court voyage initiatique, ou vous faire appuyer sur stop avant le début du générique si vous bâilliez déjà depuis une heure.

On doit l’idée de ce scénario novateur et ô combien subtil à Smith senior qui souhaitait symboliser la relève de son fils dans le monde cruel d’Hollywood. C’est bô. Dommage que le vétéran se soit senti forcé d’infliger aux spectateurs du monde entier sa petite saga familialeAfter Earth est un film prévisible, simpliste et ennuyeux qui donne l’impression d’avoir déjà été vu dix fois. A réserver aux inconditionnels des Smith ou de la mauvaise science-fiction.

La fiche
thb_BlackCoal

AFTER EARTH
Réalisé par M. Night Shyamalan
Avec Will Smith, Jaden Smith
USA – Saga familiale SF
11 Juin 2014
Durée : 100 min




3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
selenieтном ряиChonchonAelezig Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ChonchonAelezig
Invité
Flûte… on m’en a dit du bien, pourtant. C’est vrai que ce que fait Shyamalan ces derniers temps est plutôt décevant. Ca fait peur…
Thomas Périllon
Administrateur
Ce qu’il fait depuis quelques années, c’est même carrément de l’arnaque (Phénomènes…).
selenie
Invité
Depuis le temps que j’affirme que Shyamalan est surestimé il serait peut-être temps de s’en apercevoir !… Un navet navrant… 0/4