THELMA | Joachim Trier s’essaie au thriller surnaturel

QUI ?

Après avoir été révélé sur la scène internationale par le sublime Oslo, 31 août et être passé par la langue anglaise avec le moins marquant mais néanmoins émouvant Back Home, le norvégien Joachim Trier revient sur sa terre natale pour sa nouvelle réalisation, Thelma. Il retrouve pour l’occasion son équipe habituelle, dont notamment son co-scénariste Eskil Vogt et son chef opérateur Jakob Ihre.

Devant la caméra, c’est Eili Harboe qui tiendra le rôle-titre. Inconnue du public internationale, cette actrice norvégienne pourrait bien être la révélation du film d’après son réalisateur, dont le Oslo, 31 août avait déjà ouvert les portes d’une carrière internationale à son acteur principal, Anders Danielsen Lie. Eili Harboe sera par ailleurs entourée d’Ellen Dorrit Petersen et Henrik Rafaelsen, déjà repérés au casting de Blind d’Eskil Vogt.

QUOI ?

Habitué des drames, Joachim Trier s’essaie cette fois-ci au thriller surnaturel teinté d’horreur. Thelma racontera l’histoire d’une jeune étudiante fraichement débarquée à Oslo, qui tombe amoureuse et s’aperçoit qu’elle possède d’étranges pouvoirs. Si le film va apparemment faire la part belle aux images de synthèse, il semble cependant que le réalisateur n’ait pas abandonné sa sensibilité habituelle, le scénario se doublant visiblement d’un récit d’apprentissage et le film prenant pour cadre une Norvège réaliste et contemporaine.

QUAND ?

Le tournage a eu lieu à l’automne dernier, pour l’essentiel en Norvège. La sortie norvégienne du film est prévue pour le mois d’octobre et, selon nos informations, le film sera distribué en France par Le Pacte et sortira le 22 novembre 2017

POURQUOI ?

Depuis le choc Oslo, 31 août, Joachim Trier fait parti des cinéastes que l’on suit de près. Si Back Home fût une petite déception, le réalisateur y faisait toujours preuve d’une étonnante justesse. Le voir revenir à sa langue et sa terre natale a cependant de quoi nous ravir. D’autant plus qu’il s’immisce dans un genre inédit pour lui. On a ainsi hâte de voir comment il va mêler le surnaturel et l’horreur à sa sensibilité habituellement tournée vers le drame.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre