featured_Zootopie

ZOOTOPIE

8
Au poil !

Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque… 

Fun faune

Ne vous fiez pas aux personnages tout en rondeurs et poils brillants. Zootopie est bien plus adulte qu’il n’y paraît. Le nouveau Disney s’amuse beaucoup du contraste entre la « mignonitude » des protagonistes et leurs desseins moins « kawai », propice aux effets comiques et aux revirements scénaristiques. Dans ce monde « zootopique » de mammifères – dont les humains sont absents – proies et prédateurs coexistent pacifiquement jusqu’à ce qu’un curieux phénomène fasse trébucher cet équilibre. Un mystère sur lequel vont se pencher Judy, la lapine, et Nick, le renard. Cette énième variation animale sur le thème du buddy movie (deux personnages que tout oppose sont contraints de coopérer pour mener une mission à bien, découvrant au passage tout ce qui les rapproche), vaut surtout par ses résonances actuelles.

Aussi, au delà du message, certes bébête (quoique, est-ce une telle évidence ?), appelant chacun à devenir qui il veut être, en faisant fi d’un pseudo-déterminisme social censé tracer les destinées de chacun, Zootopie nous parle des bouc-émissaires. Ces coupables tout désignés qu’il suffit de pointer du doigt pour expliquer les maux d’une société, sans avoir à balayer devant sa porte. Il est aussi question de la peur de l’autre et de ses répercussions politiques. Un message qui, à l’heure de l’état d’urgence en France ou des bavures policières racistes aux États-Unis, trouve un écho troublant.

Ce n’est pas si souvent qu’un film Disney s’extirpe du piège du manichéisme, encore moins pour le dénoncer. Il ne faut donc pas plus juger un film à son affiche qu’un livre à sa couverture ou un moine à son habit. Zootopie est un long métrage d’animation plus profond qu’il ne le laisse penser. Et, ce qui est encore mieux, c’est qu’il déborde d’inventivité, de créativité et d’humour. Un vrai coup de cœur. 

La fiche

280851

ZOOTOPIE
Réalisé par Byron Howard, Rich Moore, Jared Bush
Avec les voix de (en VF) : Pascal Elbé, Fred Testot, Thomas Ngijol, Claire Keim…
Etats-Unis – Animation, Comédie
Sortie : 17 février 2016
Durée : 108 min




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
ynausicaa
ynausicaa
4 années il y a

Je l’attends avec impatience celui là… Ta critique ne fait que renforcer mon attente!

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x