featured_Waking-life

WAKING LIFE

7
Philosophique

A quoi servent les rêves ? Sont-ils un échappatoire au réel ou le réel lui-même ? Waking Life est l’histoire d’un homme et de sa quête philosophique pour définir l’absolue différence entre la vie éveillée et l’univers des songes.

Rêver sa vie.

Cinéaste prolifique, Richard Linklater aime s’affranchir des genres et des époques tout en cultivant son goût pour un cinéma volontiers philosophique, avide de réinvention et de questionnements. Resté inédit en France, Waking Life en est l’une des meilleures illustrations tant il ressemble à un film-somme condensant toutes les interrogations existentielles et cinématographiques du réalisateur.

Expérimentant, pour la première fois, la technique de rotoscopie – qu’il réutilisera dans A Scanner Darkly en 2006 -, Richard Linklater y narre le quotidien d’un jeune homme devenu prisonnier de son inconscient, réduit à parcourir une série d’incessants rêves-gigognes. Par le prisme de ce personnage hanté par un jeu d’enfant lui ayant enseigné que « le rêve est le destin », Waking Life brasse une kyrielle de thématiques allant du sens de la vie au libre-arbitre en s’appuyant sur des théories existentialistes et situationnistes.

 Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.

Au rythme de différentes rencontres fictives (dont une, clin d’œil à Before Sunrise, avec son couple fétiche, Ethan Hawke et Julie Delpy), la frontière entre illusion et réalité se brouille pour mieux créer un espace de réflexion ludique où chaque personnage lutte – physiquement – pour maintenir l’équilibre lui permettant de rester debout, les deux pieds ancrés dans le sol. Tandis que, privé de véritable intrigue, le film pourrait sembler abscons, assommant, voire prétentieux, Richard Linklater refuse intelligemment toute morale bien-pensante en privilégiant, avant tout, la stimulation de notre esprit.

Nous confrontant à notre propre apathie (la vision d’une immolation ignorée par les badauds), Waking Life retrace la boucle temporelle d’une vie dans un déconcertant tourbillon d’images interrogeant la place de l’humain sur Terre. Défendant l’importance du moment présent (comme il le fera quelques années plus tard dans Boyhood), Richard Linklater appelle son spectateur à l’éveil, à la libération de sa conscience, seule emprise de l’homme sur son existence avant de devenir ce petit point à l’horizon attendant de disparaître.

La fiche

thb_Waking-Life

WAKING LIKE
Réalisé par Richard Linklater
Avec Ethan Hawke, Nicky Katt, Julie Delpy, Adam Goldberg, Steven Soderbergh…
Etats-Unis – Drame, Animation
Sortie en salle : 2001 (inédit en France)
Durée : 99 min




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre