featured_United-states-of-love

UNITED STATES OF LOVE

Pologne, 1990. La première année de liberté, mais aussi de l’incertitude pour l’avenir. Dans ce contexte, quatre femmes de différents âges décident qu’il est temps pour elles de satisfaire leurs désirs…

Certaines femmes.

Tomasz Wasilewski a de faux airs de Xavier Dolan. Si visuellement son travail n’a pas la chatoyance de l’oeuvre du québécois, il a en revanche en commun avec lui son amour pour les personnages féminins. Dans United States of Love, le réalisateur de Ligne d’eau suit quatre femmes de condition et d’âge différents. Il raconte la solitude et l’isolement, le chagrin et le désespoir amoureux, faisant écho au Certaines femmes de Kelly Reichardt. Comme la cinéaste américaine, le polonais signe un drame ne donnant pas instantanément toutes les clés de lecture et d’appréciation. Le parti pris visuel pourra d’ailleurs désarçonner et en rebuter plus d’un (le chef op’ de Mungiu assume la blancheur de l’image), lui attribuant une enveloppe un brin aride de prime abord.

Bien qu’inégal, United states of love assemble les pièces du puzzle pour ce portrait en quatre actes qui fait la part belle à ses femmes imparfaites mais pugnaces et résiliantes, avec une mention toute spéciale pour le chapitre de la voisine développant une obsession pour une jeune femme séduisante et insaisissable.

La fiche

UNITED STATES OF LOVE
Réalisé par Tomasz Wasilewski
Avec Julia Kijowska, Magdalena Cielecka, Dorota Kolak…
Pologne – Drame
Sortie : 5 avril 2017
Durée : 106 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de