still_Une-vie-cachée

UNE VIE CACHÉE | Terrence Malick sélectionné à Cannes

Qui ?

On ne présente plus Terrence Malick, génie poétique et inclassable pour les uns, cinéaste soporifique pour les autres. À travers une carrière singulière parsemée de succès acclamés par la critique comme La Ligne Rouge ou plus récemment la Palme d’or The Tree of Life, il a su se montrer comme un cinéaste majeur de sa génération.

Si À la merveille et Knight of cups nous avaient passablement agacés, l’auteur semblant littéralement tourné en rond, l’Américain a visiblement retrouvé son mojo avec les hypnotisants Song to song et Voyage of time, sortis la même année.

Quoi ?

Une vie cachée (A hidden life) tourné il y a maintenant plus de trois ans conte le portrait de Franz Jägerstätter (incarné par August Diehl vu notamment dans Inglourious Basterds), un objecteur de conscience autrichien qui sera exécuté par le régime nazi lors de la seconde guerre mondiale.

Quand ?

Le film sera présenté festival de Cannes, en compétition officielle. Il sera ensuite distribué en salle par UGC Distribution. 

Pourquoi ?

C’est un double retour que nous offre Terrence Malick sur ce projet. On ne l’avait plus vu à la barre d’un récit historique depuis Le Nouveau Monde, il y a déjà près de 15 ans. Par ailleurs, ces deux derniers métrages étaient des œuvres non narratives, occultant la notion de scénario et misant sur les sensations. Des essais qui avaient partagé la critique française. Ici, il semble revenir à un cinéma plus formel. Vers un nouveau succès critique ?