Une Rencontre

UNE RENCONTRE

4
Gentillet

Elsa écrivain, et Pierre, avocat, se croisent lors de la soirée de clôture d’un salon du livre : un regard, un briquet qui change de mains, des rires un peu trop nerveux, le frémissement d’une histoire possible… Une rencontre ? Sauf que la vie de Pierre, c’est d’abord sa famille : ses enfants et Anne, sa femme depuis quinze ans, celle qui l’aimera toujours, et qu’il aimera toujours, en dépit de la routine et du temps qui passe, il le sait. Elsa, de son côté, se reconstruit peu à peu suite à un divorce compliqué, se partageant entre l’écriture, ses ados qui grandissent trop vite, ses amies et une histoire légère comme l’air avec Hugo, son jeune amant. Pour elle, l’homme marié est un tabou et même pire : une erreur. Pourtant…

C’est l’histoire d’une rencontre…

Après son succès hexagonal grâce à la comédie LOL, avec Sophie Marceau, et son four aux Etats-Unis pour le remake US, Lisa Azuelos revient dans son pays d’origine pour offrir une nouvelle comédie avec… Sophie Marceau, donnant la réplique à l’intouchable François Cluzet. 

Au revoir les lycéens du 16e, bonjour les quadras du 16e. Une rencontre raconte l’histoire d’une rencontre. Celle de Elsa et Pierre, au hasard d’une soirée mondaine. Elsa est une femme divorcée (mère de trois enfants) qui sort d’une relation futile avec un jeunot de 25 ans, tandis que Pierre est un homme marié (père de deux enfants) qui se revendique fidèle et heureux en ménage. Mais au cours de cette soirée, les deux personnes seront magnétiquement attirées l’une envers l’autre. 

Le cinéma français ne réussit que très rarement à nous offrir une comédie romantique valable, nos compères anglo-saxons y étant plus aguerris. Cette romcom made in France tient-elle alors la comparaison ? Pas vraiment. Si l’on reconnaitra que l’alchimie entre les deux interprètes opère plutôt bien à l’écran, on a davantage de mal à croire en leur coup de foudre, qui manque de magie et de spontanéité. De plus, lors de leur « rencontre », Elsa et Pierre sont présentés l’un à l’autre pour la raison aussi bancale qu’insuffisante qu’ils sont tous deux des fumeurs de joints : cela occasionnera d’ailleurs quelques utilisations cocasses du mot « oinje » qui sonneront inévitablement faux dans la bouche de Cluzet et Marceau. 

Le coup de foudre a eu lieu mais les deux tourtereaux vont devoir se quitter sans franchir le pas, Pierre tenant à son principe de fidélité et Elsa ne sortant pas avec les hommes mariés. Honorables intentions qu’ils vont tenter de tenir malgré un sort s’acharnant à les réunir systématiquement – parfois de façon de moins en moins vraisemblables – jusqu’à une escapade londonienne plutôt charmante à condition de ne pas faire une indigestion de guimauve. 

Côté interprétation, les deux partenaires font le métier avec un Sophie Marceau minaudant (pléonasme) et utilisant ses atouts charme habituels, tandis que François Cluzet reste plutôt sur la retenue. Si l’on saluera la volonté de capter l’air du temps en tentant de retranscrire les nouvelles dynamiques familiales (rythme de vie, familles recomposées, rapport parents/enfants), on regrettera en revanche que les dialogues et les situations paraissent aussi artificiels pour véritablement convaincre – les deux gosses de la Marceau saisissant ainsi l’occasion de cabotiner de bon coeur). Du coeur justement, le film pourrait ne pas en manquer. Mais le long-métrage est pénalisé par ses tics visuels (transitions, split-screen, scène de pluie, ralentis, rêveries et flashbacks…) qui le rendent franchement superficiel.

Ainsi, Une rencontre ressemble à une friandise romantique, plutôt en adéquation avec son époque, ne dépassant finalement pas le statut de sympathique bluette bourgeoise un brin mélancolique, écrasée par ses excès de style (omniprésence de la musique, scènes carte-postale…) et ses aspirations socio-existentielles. En attendant, on préfèrera toujours traverser la Manche pour une romcom familiale moderne et touchante.

La fiche
thb_BlackCoal

UNE RENCONTRE
Réalisé par Lisa Azuelos
Avec Sophie Marceau, François Cluzet
France – Romance, Comédie
23 avril 2014
Durée : 81 min




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
dasola Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
dasola
Invité
Bonsoir тном ряи, rien que Sophie Marceau et François Cluzet: pas du tout envie d’aller voir le film. Désolé, bonne soirée.