Image-film-une-equipe-de-reve-documentaire

UNE ÉQUIPE DE RÊVE

8
ADMIRABLE

Après une défaite historique, 31-0 contre l’Australie en 2001, les Samoa Américaines on atteint le fond du classement de la Fifa. Même si elle a continué à vivoter au fil des ans en queue de peloton, cette sélection nationale s’est engagée dans la course aux qualifications pour le Mondial 2014, au Brésil. Le Néerlandais Thomas Rongen, ancien joueur (période Johan Cruijff) et entraîneur professionnel, a été recruté pour que l’équipe goûte enfin à la victoire. Le documentaire retrace ce parcours si particulier et colle aux semelles des footballeurs qui vivent l’aventure de leur vie. 

Et, 1, et 2, et très heureux.

31 à 0, en rugby, c’est une raclée. En football, c’est une déroute totale. Les Samoa Américaines se seraient sans doute bien passées de ce record du nombre de buts encaissés en un seul match. Mais, à chaque chose malheur est bon, la contre-performance a permis d’attirer l’attention médiatique sur cette île de 55.500 âmes perdue dans le Pacifique sud. Les réalisateurs Mike Brett et Steve Jamison, eux, ont carrément décidé d’y poser leurs caméras pendant plusieurs semaines. L’équipe à l’aura meurtrie, qui s’apprête à laver un affront vieux de plus de dix ans en se lançant dans le tournoi qualificatif de la Coupe du monde brésilienne, leur offrait un sujet en or, tout en résilience sportive et en hommage aux valeurs du ballon rond. Le résultat est entièrement conforme à ces attentes feel good, mais il est porteur d’une telle humanité que le spectateur sera convaincu de laisser son cynisme au vestiaire.

Car, ce qui rejaillit d’Une équipe de rêve, c’est autant le plus pur amour du jeu que l’esprit de cohésion et d’abnégation qui animent chaque joueur. Même l’entraîneur, qui débarque avec sa femme et son drame personnel, sera transfiguré par l’aventure. Des parcours inspirants à l’heure où la Fifa se prend les crampons sur le terrain merdeux des soupçons de corruption.

La mascotte de l’équipe, du moins celle sur qui les médias concentrent leurs regards, c’est Jaiyah, qui joue au poste de défenseur. Appelée, à son plus grand agacement, Johnny (son prénom de naissance), par son coach, elle est une « Fa’afafine », c’est-à-dire qu’elle appartient à un « troisième genre » combinant le masculin et le féminin. En occident, elle est considérée comme trans. Lors de son passage à Paris, en mars, elle s’étonnait et déplorait l’ampleur de la transphobie qui sévit sous nos latitudes. Aux Samoas Américaines, Jaiyah n’a jamais été rejetée ou discriminée. Et si elle n’est pas l’élément le plus fort de l’équipe, elle est perçue comme un élément essentiel à l’équilibre du groupe.

Documentaire qui colle au plus près de l’humain, Une équipe de rêve nous donne une leçon de vie et d’humilité bien plus précieuse qu’une Coupe du monde.

La fiche

UNE EQUIPE DE REVE-120x160-New.indd

UNE ÉQUIPE DE RÊVE
Réalisé par Mike Brett et Steve Jamison
Avec Thomas Rongen, Nicky Salapu, Jaiyah Saelua…
Grande-Bretagne – Documentaire
Sortie en salle : 10 Juin 2015
Durée : 97 min

 

 




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
UNE ÉQUIPE DE RÊVE | Concours Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
[…] BLEU DU MIROIR et BODEGA FILMS sont ravis de mettre en jeu 5 places pour aller voir le film UNE ÉQUIPE DE RÊVE au cinéma. Pour gagner, il vous suffit d’envoyer vos coordonnées postales avant le […]