Capture

UN PEUPLE ET SON ROI | Pierre Schoeller filme la Révolution française

Qui ?

Pierre Schoeller, à qui l’on doit l’excellent film L’Exercice de l’État (2011), revient en 2018 avec une ambitieuse fresque historique portant sur la Révolution Française, Un peuple et son roi. Le producteur délégué du film, Denis Freyd (Archipel 35), interrogé par Variety en 2014, parlait alors d’un film à la fois « épique » et « méticuleusement documenté », qui « mettra en lumière des aspects de la Révolution française encore jamais vus dans un film de fiction ». À l’image du Lincoln (2012) de Steven Spielberg, le film de Schoeller se concentrerait sur les dessous de ce moment historique, que ce soit à l’échelle du « petit peuple » qu’à celle des grands politiciens révolutionnaires. L’intention de Schoeller consiste à réaliser « un film médiumnique qui ressusciterait par le discours des sensations et des mouvements oubliés » (Le Monde). Une vision romantique et puissante du genre historique, destiné ici à faire surgir dans le présent de l’écran les fantômes de ce passé déterminant et jamais complètement absent.

Le casting est sans doute l’un des plus impressionnants du cinéma français de ces dernières années. Du côté des personnages historiques, nous retrouverons en effet Louis Garrel en Robespierre, Céline Sallette en Louise Reine Audu (fruitière héroïne de la Révolution), Laurent Lafitte en Louis XVI, Denis Lavant en Marat, ou bien encore Niels Schneider en Saint-Just. Seront également présents : Gaspard Ulliel, Adèle Haenel, Izïa Higelin, Olivier Gourmet et Noémie Lvovsky dans la peau de révolutionnaires fictionnels.

 Quoi ?

Le synopsis officiel est le suivant : « En 1789, un peuple est entré en révolution. Ecoutons-le. Il a des choses à nous dire. Un Peuple et son roi va ainsi croiser les destins d’hommes et de femmes du peuple, et de figures historiques. Leur lieu de rencontre est la toute jeune Assemblée nationale. Au coeur de l’histoire, il y a le sort du Roi et le surgissement de la République ».

 Quand ?

Annoncé dans tous les pronostics cannois, le film ne fera finalement aucun passage par la Croisette et c’est Studio Canal qui s’occupera de sa sortie en salle prévue le 26 septembre 2018.

Pourquoi ?

Avec L’Exercice de l’Etat, Schoeller avait dépeint une magnifique fresque contemporaine du pouvoir et de la politique française. Ce décalage entre la grandeur de la fonction et son incarnation par un homme somme toute trop humain, montrait l’envers d’une histoire moderne qui ne pouvait plus prétendre à la légende. L’« Histoire » de la Révolution Française, telle que nous la recevons et telle qu’elle s’incarne dans nos esprits, prend sa part dans la « légende », qui fait d’elle une épopée moderne, passionnante, violente et romantique. Néanmoins, la légende peut parfois avoir des tensions avec la réalité des faits, éludant ou manipulant tel ou tel moment en vue de le fondre dans un discours uniforme. Or, avec la démarche de Schoeller, les individualités, celle de Robespierre, de Marat, de Danton, mais aussi celle d’inconnus, oubliés à jamais, seront présentées comme le moteur d’une histoire, particulière et singulière, se déroulant sous nos yeux. Le projet ne peut qu’attiser la curiosité.

 




Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des